"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 juillet 2013

Dieu est silence (Jean le Solitaire)

Car Dieu est silence, et en silence, Il est chanté par cette psalmodie qui est digne de Lui. Je ne parle pas du silence de la langue, car si quelqu'un garde sa langue simplement silencieuse, sans savoir comment chanter en pensée et en esprit, alors il est simplement inoccupé et va se retrouver plein de mauvaises pensées [..]. Il y a un silence de la langue, il y a un silence du corps tout entier, il y a un silence de la pensée, et il y a un silence de l'esprit.
Jean d'Apamée, dit "le Solitaire", "traité de la prière"



For God is silence, and in silence is he sung by means of that psalmody which is worthy of Him. I am not speaking of the silence of the tongue, for if someone merely keeps his tongue silent, without knowing how to sing in mind and spirit, then he is simply unoccupied and becomes filled with evil thoughts: ... There is a silence of the tongue, there is a silence of the whole body, there is a silence of the soul, there is the silence of the mind, and there is the silence of the spirit
John the Solitary "On Prayer"

Aucun commentaire: