"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 juillet 2013

Quand la prière semble vaine (p. Sophrony)

Parfois, la prière semble vaine et nous nous écrions "Hâtes-Toi vers moi, Ô Dieu" (Ps 70,5). Mais si nous ne lâchons pas le pan de Son vêtement, l'aide nous viendra. Il est vital de rester en prière afin de contrecarrer l'influence destructrice persistante venant du monde externe.
Archimandrite Sophrony ("Sa vie est la mienne", chapitre 8, éditions du Cerf)


(nb : p. Sophrony n'a pas été canonisé pour le moment: l'iconographe exprime son enthousiasme avec cette auréole +/- discrète :-)

Sometimes prayer seems to flag and we cry, 'Make haste unto me, O God' (Ps. 70:5). But if we do not let go of the hem of His garment, help will come. It is vital to dwell in prayer in order to counteract the persistently destructive influence of the outside world.
Archimandrite Sophrony (His Life is Mine, Chapter 8; SVS Press pg. 64)

Aucun commentaire: