"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 septembre 2013

Au plus on craint Dieu, au moins on risque de mentir, et de tuer l'amour (saint Jean Climaque)

Le feu est produit en frottant pierre et métal; le mensonge est produit par la locacité et le commérage. Et le mensonge détruit l'amour. Aucune personne sensée ne vous dira que raconter des mensonges n'est pas un péché important. Le Saint Esprit l'a sévèrement condamné. "Tu fais périr les menteurs; l’homme de sang et de fraude, le Seigneur le déteste", disait David en parlant à Dieu (Ps 5,7 LXX). La mère du mensonge est l'hypocrisie, mère et aussi en même temps sa substance. L'hypocrisie prépare façonne à l'avance le mensonge, et puis le met en pratique. Ceux qui possèdent la crainte de Dieu sont les plus éloignés du risque de raconter des mensonges, car ils ont un juge honnête, à savoir leur conscience.
Saint Jean Climaque




Fire is produced from stone and steel; lying comes from loquacity and gossip. And the lie destroys love. No one who has any sense would say that telling lies is not an important sin. The Holy Spirit has severely condemned it. "You destroy those that speak lies," says David to God. (Ps. 5, 7) The mother of lying is hypocrisy, mother and also, often, its substance as well. Hypocrisy in fact works out the lie beforehand and then puts it into practice. Those who possess the fear of God are the furthest from telling lies, because they have an honest judge, their own conscience.'
St. John Climacus

Aucun commentaire: