"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 septembre 2013

Homélie pour la rentrée scolaire - découvrir Dieu et Sa sagesse dans le monde créé (métropolite Antoine Bloom)


http://www.metropolit-anthony.orc.ru/eng/eng_00.htm

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Cette semaine, tous les enfants commencent l'école, et nous prierons pour eux, à la fin de la liturgie, que la grâce de l'Esprit Saint vienne sur eux, pour éclairer leurs esprits et animer leurs cœurs pour la connaissance qui leur sera communiquée non seulement par leurs enseignants, mais aussi par l'inspiration de l'Esprit Saint.

Quand nous pensons aux études, nous y pensons d'une manière très matérielle: des connaissances qui peuvent être acquises et peut devenir utile dans la vie. Il y a beaucoup plus dans la connaissance. Il y a la connaissance des choses que nous découvrons et il y a la connaissance du Seigneur Qui les a créées. Quand nous pensons à une icône, nous pouvons voir en elle une image du Christ, de la Mère de Dieu, d'un saint, d'un ange, mais en même temps toutes les icônes ne sont pas identiques les unes aux autres, parce que chacune d'entre elle porte le marque de la main qui l'a peinte selon la connaissance de Dieu et des choses saintes que le peintre possédait. Et il en est de même avec le monde qui nous entoure. En étudiant ce monde, en le regardant non pas avec des yeux avides, mais avec des yeux de détachement, avec un désir de comprendre ce monde, non seulement nous découvrons ses secrets, mais nous découvrons aussi l'esprit du créateur.

Il y a un passage dans les œuvres de saint Irénée de Lyon: quand on parle de la Chute et du fait que les hommes se sont tournés vers l'Arbre de la Connaissance au lieu de communier uniquement avec Dieu, il dit que là aussi il y avait un acte de sagesse et Providence divines. Car en découvrant la beauté, la complexité, la richesse, la richesse incroyable du monde que Dieu a créé, nous pouvons parvenir, si nos coeurs sont intègres et nos esprits sont clairs, nous pouvons arriver non seulement à la connaissance du monde matériel qui nous entoure, mais aussi de son Créateur, de la même façon dont je disais il y a un instant que par la contemplation d'une icône nous communions avec la personne représentée, mais aussi avec l'expérience de Dieu qu'avait l'iconographe et qu'il a projetée dans l'icône.

Il y a donc deux façons dont nous pouvons découvrir le monde dans lequel nous vivons. D'une part, nous pouvons vivre en communion avec Dieu, dans la prière, en suivant Ses conseils, en devenant Ses disciples, en communion avec Lui, et aussi par la communion avec le monde qu'Il a créé, par le biais d'une compréhension toujours plus profonde. Prions donc que les enfants, petits ou grands, qui vont commencer leurs études, peuvent découvrir deux choses en même temps. D'une part, la richesse, la beauté, la complexité, voire l'insondable mystère du monde qu'ils auront à étudier, et aussi, dans et à travers lui, la sagesse et l'esprit de son Créateur, le Dieu vivant. Prions pour que leurs études ne soient pas seulement des questions matérielles, mais que ces choses matérielles puissent se dérouler devant eux et leur dévoiler au plus profond d'elles la présence et la sagesse du Dieu Vivant. Amen

* - Newsletter n. 345, Septembre 2000


Aucun commentaire: