"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 octobre 2013

Dans nos abandons, péchés et trahisons, Dieu est toujours là (saint Tikhon de Zadonsk)


Et ce qui est surprenant : l'homme pèche, mais Dieu le garde.  L'homme se livre lui-même à l'ennemi, mais Dieu ne lui permet pas d'être emporté et mené à la destruction. Un homme abandonne Dieu, mais Dieu ne le quitte pas pour autant. Un homme de Dieu est tenté, mais Dieu ne lui enlève pas pour autant Sa miséricorde, sinon la personne périrait en une minute, si Dieu retirait Sa main toute puissante qui le retient.
Saint Tikhon de Zadonsk

Aucun commentaire: