"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 octobre 2013

La Protection de la Mère de Dieu / Theotokos (hymne des vigiles & Office)



Vigiles de la Fête

En toi divine Mère, nous reconnaissons
l'Arbre de Vie que Dieu planta au Paradis,
vivifié par l'Esprit Saint,
toi qui enfantes le Créateur,
nourrissant tous les croyants du Pain de Vie.
Avec le Précurseur, prie-Le pour nous,
et couvre du voile de ta compassion
tout ton peuple qui te chante :
réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi,
Lui qui par toi accorde au monde
Sa grande miséricorde.
Le Ciel et la terre sont sanctifiés,
l'Église resplendit et les peuples jubilent de joie
car voici qu ela Mère de Dieu,
accompagnée des armées angéliques,
de Jean le Baptiste et Précurseur, et de Jean le Théologien,
ainsi que des prophètes et des Apôtres,
couvre du voile de sa compassion
tout le peuple qui chante :
Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi,
Lui Qui par toi accorde au monde
Sa grande miséricorde!
Les images de jadis ont annoncé
ta gloire, ô Mère de Dieu,
comme beauté de Jacob et comme échelle des Cieux
par laquelle le Seigneur est descendu sur terre.
Les Anges et les hommes te disent bienheureuse
car tu es celle qui enfante le Dieu d'avant les siècles.
Nous te prions d'intercéder pour nous,
et de couvrir du voile de ta compassion
tout ton peuple qui te chante :
Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi,
Lui Qui par toi accorde au monde
Sa grande miséricorde.
Toutes les puissances célestes
forment en esprit
un même choeur avec nous
et se réjouissent de voir la Reine de l'univers
glorifiée en ce jour par les fidèles.
Les âmes des justes aussi se réjouissent
en contemplant ce prodige :
la très sainte en prière étend ses mains immaculées,
implorant la paix pour le monde
et le salut de nos âmes.
Purifiant nos coeurs et nos esprits,
nous célébrons avec les anges cette fête dans la joie,
entonnant le psaume que David a chanté
pour la jeune épouse du Roi de l'Univers,
le Christ notre Dieu.
Il disait : lèves-Toi, Seigneur, vers le lieu de Ton repos,
Toi et l'Arche de Ta sainteté,
Tu l'as ornée comme un palais
et Tu l'as donnée en héritage à Ta cité
pour l'entourer et la protéger
grâce aux prières qu'elle fait monter jusqu'à Toi.
Sainte montagne, tu es plus haute et plus glorieuse
que la montagne du Sinaï, ô Mère de Dieu,
car elle fut incapable de soutenir sans prendre feu
la descente de la divine gloire
dans le fracas du tonnerre.
Mais toi sans être consumée,
c'est le Feu divin, le Verbe de Dieu,
que tu enclos dans ton sein,
selon la volonté de ton Créateur.
Viens en aide à tes enfants, comme une mère,
n'oublie pas de les visiter dans ta miséricorde
et de les protéger de toute adversité.
Plus précieux que l'Arche sainte
ton saint voile possède l'éclat spirituel
qui surpasse celui de l'or et de l'argent,
déployé par tes mains saintes et immaculées,
il garde tes enfants célébrant dans la joie
la fête de ta sainte Protection.



Office complet de la Protection de la Mère de Dieu :
http://www.forum-orthodoxe.com/~forum/viewtopic.php?f=8&t=2522#p18467




Aucun commentaire: