"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 novembre 2013

La joie, la bonne humeur, signe infaillible de la présence de Dieu (p. Tryphon, EORHF)

Bien que nous n'ayons aucune preuve écrite que notre Seigneur Jésus-Christ rigolait, je suis personnellement convaincu qu'Il le faisait. Comment n'aurait-Il pas pu partager notre humanité à la perfection s'Il n'avait pas eu le sens de l'humour, et partagé des moments de rires avec Ses disciples? Le rire est un don si précieux, car il nous permet de partager d'une manière spéciale des circonstances de nos vies. Lorsque nous nous permettons d'aborder avec joie ces événements souvent comiques qui se déroulent autour de nous, alors nous sommes à même de nous placer dans un bon point de vue. Notre capacité à rire de nous-mêmes aide à réduire notre illusoire impression de notre importance.

Qu'un Chrétien puisse rire ne suggère en rien qu'il serait approprié de rire avec de l'humour sale, ou de se moquer de l'infirmité ou des manquements de quelqu'un d'autre. Notre humour ne doit jamais se baser sur le ridicule, ou diminer autrui. Le Christ a utilisé l'humour lorsqu'Il a parlé du chameau tentant de passer par le chas de l'aiguille (Mt 19,24). Et nous lisons en Proverbes 17,22 "Coeur joyeux améliore la santé, esprit déprimé dessèche les os."

Un sens de l'humour démontre aux autres que nous vivons avec la joie et l'allégresse en nos coeurs, parce que nous avons une raison d'être heureux. Nous croyons que le don du Salut est une bonne raison de se réjouir, car le ministère du Seigneur ne s'est pas achevé sur la Croix, mais a continué après Sa sainte Résurrection. Vivre avec le coeur joyeux, cela ajoute de la valeur à notre foi, car cela donne envie aux autres de partager la joie qu'ils voient en nous.

Nous pouvons rire parce que nous savons qu'à la fin, tout ira bien, car Dieu nous aime, et nous croyons que Sa main providentielle est à l'oeuvre en nos vies. Nous croyons que Dieu sait bien qu'il y a beaucoup de tristesse, d'affliction et de maladie en cette vie, mais que cela ne demeurera pas, parce que Son plan pour notre Salut est à l'oeuvre. Il y a un vieux dicton celtique qui dit "La vie, c'est aimer, vivre et rire; et pas haïr, mourir et se lamenter." Il a sa source dans le Christianisme Orthodoxe du peuple Celte. C'est pourquoi il est contradictoire pour un chrétien d'être désagréable, de ronchonner et de pleurnicher. Car "La joie est le signe infaillible de la présence de Dieu."

Dans l'amour du Christ,
hiéromoine Tryphon




"Cher Dieu,
si Tu ne sais pas me faire maigre,
rends gros mes amis"


Photo: père Artemy, Moscou, Russie

Aucun commentaire: