"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 novembre 2013

La recette du Salut (p. Païssios l'Athonite)

- Cherchez une ligne de vie proche de Dieu. Limitez vos besoins matériels, car ils créent d'énormes charges et angoisses.

- N'enviez pas ceux qui ont de l'argent, le confort, la célébrité et le pouvoir, mais plutôt ceux qui vivent dans la vertu, la raison et la piété.

- Ne demandez pas à Dieu des choses qui ne concernent que votre corps, mais en particulier ce qui est bon et bénéfique pour votre âme.

- Changez de vie, découvrez le sens de la vie, rattrapez le temps perdu jusqu'à présent sur terre.

- Ne faites pas confiance à l'état d'esprit des gens qui vivent selon l'esprit du monde.

- Guérissez des maladies qui dominent les vies de ceux qui n'apprennent pas à jeûner, à être chaste, à prier, à espérer.

- Ne désespérez pas. Dieu est omniprésent et aime l'humanité.

- Rompez avec toute relation mauvaise, vivez librement, selon la volonté du Seigneur.

- Démontrez votre foi par des oeuvres d'amour envers votre prochain.

- Décidez ce que vous voulez le plus : l'amitié du monde, ou vous rapprocher de Dieu?

- La plupart des problèmes commencent au sortir de la bouche (ce que vous dites), et de même, par l'importance de votre dépendance aux passions.

- Aimez votre femme plus que vous-même. En actes, pas en paroles. Et ne lui parlez jamais méchamment, parce que parfois la langue tue et détruit l'amour. Aussi, soyez prudent, car certains parents pourrissent beaucoup leurs enfants en leur accordant de tout. Et lorsqu'un enfant est ainsi trop gâté, il deviendra égoïste et prendra une mauvaise voie. Nombre de parents sont plus soucieux d'apporter les biens matériels à leurs enfants. C'est une erreur. Le corps a nombre de désirs matériels, mais une courte vie. L'âme continue sur un autre parcours. L'âme ne finit par dans la poussière, mais avec Dieu. Aujourd'hui tout le monde s'occupe de son corps, pas des besoins de son âme.

- Les besoins de l'âme sont différents. Les joies de l'âme sont différents des joies du corps. Il est facile de s'occuper du corps, pas de l'âme. Si vous avez de l'argent et entrez dans un grand magasin, le corps sera facilement satisfait. Mais que pouvez-vous trouver dans un de ces supermarchés, pour votre âme? Elle a besoin d'autres choses. L'âme a besoin de paix, de quiétude, de communion avec Dieu. Pour entretenir le corps, vous avez besoin d'argent et de pain quotidien. Pour entretenir l'âme, les "talents" divins et le Pain céleste sont nécessaires.

Du livre "Quatre heures avec père Païssios" - (Τέσσερις ώρες με τον π. Παίσιο)


Aucun commentaire: