"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 novembre 2013

Le pardon est le remède contre le jugement, la colère et le resentiment (p. Tryphon, Eorhf)

Notre Seigneur Jésus-Christ nous a dit "ne jugez pas, et vous ne serez pas jugé. Ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamné. Pardonnez, et il vous sera pardonné (Lc 6,37)."  Dans le Notre Père, cette prière que Ses disciples avaient demandé au Christ en demandant d'apprendre à prier, nous disons "remets-nous nos dettes comme nous aussi remettons à nos débiteurs." Ces fortes paroles nous disent bien clairement que nous devons pardonner aux autres si nous voulons que Dieu nous pardonne.

Dans son livre "voyage vers le Ciel," saint Tikhon de Zadonsk dit: "Pardonnons-nous à nos prochains leurs transgressions? Alors dans Sa miséricorde, Dieu nous pardonne aussi. Refusons-nous de pardonner? Alors Dieu aussi refusera de nous pardonner. C'est de la manière dont nous traitons notre prochain que Dieu nous traite. Dès lors le pardon ou non-pardon de vos péchés, et dès lors aussi votre Salut ou votre destruction, cela dépend de vous-même, mon cher. Car sans le pardon des péchés, il n'y a pas de Salut."

Tout au long de Son ministère, le Christ a insisté sur la nécessité pour nousde vouloir pardonner aux autres, car si nous espérons être pardonnés, il nous faut nourrir un coeur prompt au pardon. Si nous conservons des rancunes, et nous rappelons des torts subis, nous empoisonnons notre âme, et l'amour n'a pas de place en nous.

"L'alcoolique, le fornicateur, l'orgueilleux - il recevra la miséricorde de Dieu. Mais celui qui ne veut pas pardonner, excuser, justifier consciencieusement, intentionnellement.. celui-là se ferme lui-même à la vie éternelle devant Dieu, et même plus encore en cette vie-ci. Il est repoussé et n'est pas écouté." (staretz Sampson de Russie)

Donc de même que nous sommes rapides à pardonner à notre prochain, ainsi Dieu nous pardonne dans Sa grande et aimante miséricorde. Si nous refusons de pardonner, Dieu aussi refusera de nous pardonner. Notre Salut ou notre perdition, cela dépend de notre volonté de pardonner à autrui, car sans pardon des péchés, il n'y a pas de Salut.

Dans l'amour du Christ,
Higoumène Tryphon

Aucun commentaire: