"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 novembre 2013

Jeunesse & monde: la Foi Orthodoxe originelle est valable en tout temps et partout (p. Tryphon, EORHF)


Lorsqu'un prêtre fait de grands efforts pour être en relation avec ses jeunes paroissiens, en démontrant un réel intérêt pour leurs vies, découvrant ce qui est important pour eux, et prenant le temps pour les instruire réellement dans la foi Orthodoxe, il y a de bonnes chances qu'ils resteront de pieux Chrétiens Orthodoxes pour le restant de leurs jours.

Un problème majeur pour beaucoup de jeunes gens (et nombre de jeunes m'en parlent), c'est la barrière linguistique. La plupart des jeunes ne sont tout simplement pas intéressés à apprendre le "slavon" [ancien russe liturgique; ndt], de même qu'ils ne sont pas intéressés pour étudier la doctrine de l'Église par eux-mêmes. Rester debout pendant de longs offices sans comprendre le message qui y est exposé, ça les lasse.

Les prêtres ne peuvent pas être de simples fonctionnaires liturgiques, sans se retrouver à un pas de la magie. Les divins Offices doivent être bien plus qu'apparence et rituel, ou la Foi Orthodoxe restera inconnue du peuple, et la Foi personnelle, qui fait vivre, ne leur sera pas communiquée.

Nous ne devons pas permettre que nos jeunes voient l'Église comme étant un moyen de préservation d'une culture ethnique et d'une religion dépassée, ou alors l'Église leur deviendra sans intérêt, et ils la quitteront aussitôt qu'ils seront partis du domicile parental. Évêques et prêtres de l'Église doivent aspirer à interagir avec la société dans son ensemble, à dialoguer avec les penseurs actuels, et à démontrer que nous croyons vraiment que le Christ peut changer le coeur des hommes, et apporter la guérison à une culture qui sombre dans l'abîme. La Foi vivante qu'est l'Orthodoxie restera inconnue, si nous n'apportons pas le message de l'Évangile à cette époque moderne. L'Église deviendra une inutile relique du passé, si nous laissons cela se produire.

Dans l'amour du Christ,
hiéromoine Tryphon

Aucun commentaire: