"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 novembre 2013

sainte Catherine d'Alexandrie, fille du Roi des rois


Tropaire de sainte Catherine d'Alexandrie, ton 4
Fille d'un éphémère roi terrestre,
tu préféras recevoir la couronne céleste
en devenant fille adoptive du Roi éternel
après avoir confondu les princes de la sagesse temporelle.
Par la folie d'amour de Dieu tu accomplis les exploits de la Foi
Sainte Catherine, intercède pour le salut de nos âmes.


composition Lecteur Jean-Michel, avec bénédiction père Bart 20/11/2006



Tableau de l'autel de sainte Catherine, basilique Saint-Etienne, Jérusalem. Oeuvre du peintre nantais Joseph Aubert, 19ème s, je trouve de la similitude avec le style de certains peintres et iconographes russes orthodoxes de la même époque, voire postérieur (p.ex. Ilya Repine) :


Aucun commentaire: