"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 décembre 2013

amitié rompue, rancoeur et pardon


Icône de saint Panteleimon le grand martyr et médecin anargyre - commémoré le 27 juillet - monastère Sainte Catherine, Mont Sinaï, 13ème siècle


Lorsque le lien est rompu avec d'autres personnes, nous avons tendance à les objectiver et à les juger, ne les voyant plus comme des personnes, mais seulement comme les objets de notre rancoeur et de notre souffrance. Telle est notre réaction pécheresse. Nous classons les gens en fonction de leur transgression à notre égard. Au plus longtemps nous nourrissons cette rancoeur et cette aliénation, au plus profond s'ancre le ressentiment dans notre coeur, et au plus il va nourrir notre âme.

Le ressentiment est un cancer qui nous détruira si nous ne pardonnons pas! Il va s'infiltrer partout et nuire à nos relations avec d'autres, lorsque nous calomnions et colportons des faits concernant ceux qui nous ont offensé, et tentons d'attirer les autres de notre côté. Bien sûr, personne ne voudrait entendre de tels propos, et pourtant nous le faisons! Pardonner signifie dépasser le péché ou la transgression, et restaurer le lien d'amour. Cela ne signifie pas justifier l'action offensante, ou l'accepter comme juste, mais cela ne signifie pas non plus justifier sa propre colère ou réaction pécheresse. Pardonner signifie mettre de côté nos jugements envers autrui et nos propres réactions pécheresses, et accepter les autres pour qui ils sont.

Lorsque nous pouvons aimer et accepter quelqu'un sans nous rappeler sans cesse le tort subit, et sans réaction de colère et de douleur, alors nous avons vraiment pardonné.


http://www.facebook.com/pages/St-Panteleimon/192274579614

Aucun commentaire: