"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 décembre 2013

Pourquoi donc tant de mal frappe-t'il les braves gens? (P. John)

Gloire à Jésus-Christ!

Lectures du jour : 1 Thes 2,20-3,8 & Lc 20,27-44

Cette question qui traverse les âges a pourri la vie de l'humanité depuis des siècles. En fait, le prophète Habbacuc que nous commémorons aujourd'hui, a réfléchi à cette même question au 6ème siècle avant Jésus-Christ, car de terribles violences et injustices frappaient les justes qui l'entouraient. Cependant, malgré la montée en puissance de tout ce mal, Habbacuc adopta une attitude héroïque, tant littéralement que figurativement, en grimpant en haut d'une tour pour adresser une requête et une promesse à Dieu : "Je vais me tenir à mon poste de garde, je vais rester debout sur mon rempart; je guetterai pour voir ce qu’Il me dira, ce qu’il va répondre à ma doléance" (Hab. 2,1). Et en réponse à sa fidélité, Habbacuc a été rassuré par Dieu, Qui était toujours le Souverain de ce monde et allait s'occuper de tous ces malfaisants, mais selon Son propre temps et Sa manière. Dès lors, nous aussi nous devons faire confiance à l'exemple d'Habbacuc, en nous tenant fermes dans la Foi et en étant décidés à "veiller, attendre et espérer dans le Seigneur."
P. John

 



Glory to Jesus Christ!

Today's Scripture Readings: 1st Thessalonians 2:20-3:8 & St. Luke 20:27-44

Why do bad things happen to good people?

This age-old question has plagued mankind for centuries. In fact, the Prophet Habakkuk (who we commemorate today) pondered this exact same question way back in the 6th century B.C. as terrible violence and wickedness engulfed the righteous all around him. Yet despite the rising tides of evil, Habakkuk took a heroic stance, both literally and figuratively, by climbing atop a tower to make a plea and a promise to God, "I will take my stand to watch, and station myself on the tower, and look forth to see what He will say to me" (Hab. 2:1). And in answer to his faithfulness, Habakkuk is given the reassurance that God is still sovereign and will deal with the wicked, but in His own time and own way. Therefore we, too, must heed Habakkuk's example by standing firm in the faith and be resolved to "watch, wait, and hope in the Lord."

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

Aucun commentaire: