"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 juin 2013

Comment protester dans l'Église Orthodoxe (humour)


Personne ne fait de grève de la faim pour protester au sein de l'Église Orthodoxe.
Notre forme de protestation, c'est de nous gaver de bacon.
Grumpy Orthodox Cat

Saint Augustin, évêque d'Hippone, héraut de la Cité Céleste (354-430)

Saint Augustin naquit dans la ville de Thagaste en Afrique du Nord. Il fut élevé par sa mère, sainte Monique (fête 4 mai), et il reçut son éducation à Carthage. Devenu professeur de rhétorique et brillant philosophe néo-platonicien, Augustin arriva à Milan, Italie, où saint Ambroise (7 décembre) était évêque. Augustin se tourna du paganisme vers le Christianisme, grâce aux conseils, larmes et prières de sa mère sainte Monique. Sous la guidance de saint Ambroise, Augustin étudia les Saintes Écritures.
La Parole de Dieu produisit en son âme une crise radicale; il accepta le saint Baptême, donna toutes ses richesses aux pauvres et fut tonsuré moine. En 391, l'évêque Valérien d'Hippone ordonna saint Augustin prêtre, et en 395, le nomma évêque auxiliaire pour le siège d'Hippone. Après la mort de l'évêque Valérien, saint Augustin prit sa place.
Comme évêque d'Hippone, il glorifia le Seigneur 35 ans durant, et vécut au total 76 ans sur terre (354-430)
Durant son épiscopat, saint Augustin rédigea nombre de lettres et traités pour combattre les hérésies des Donatistes, Manichéens et Pélagiens, et guider ses fidèles dans la vie spirituelle en commentant la Bible, oeuvre essentielle en une époque d'invasions barbares, hérésies graves et persécutions. D'après son élève et biographe saint Possidius, le nombre de ses écrits approche les 1030.
Parmi ses ouvrages, les plus connus sont : La Cité de Dieu (De civitate Dei), Les Confessions, 17 Livres contre les Pélagiens, et le Manuel de la Connaissance Chrétienne (l'Enchiridion). Saint Augustin se souciait par dessus tout que ses écrits soient intelligents et édifiants. "Il vaut mieux," disait-il, "qu'ils condamnent notre grammaire, plutôt que d'être incompréhensible pour le peuple." Saint Augustin mourut le 28 août 430.
Il fut un grand docteur de l'Eglise, et un auteur d'influence, mais avec certaines positions extrêmes non-approuvées dans son enseignement, comme pour nombre de Pères de l'Église ayant cherché les chemins de la Foi avant que les grands Conciles ne précisent certains points compliqués de la Foi.


A lire ou relire, l'étude essentielle du p. Papademetriou, ancien doyen du séminaire grec-orthodoxe Holy Cross à Boston :
http://stmaterne.blogspot.be/2007/05/p-papademetriou-saint-augustin-dhippone.html
Verbo Dei dum obedit.
Credit errans, et accedit
Ad baptismi gratiam.
Firmans fidem, formans mores,
Legis sacrae perversores
Verbi necat gladio.

Touché par la Parole de Dieu,
il ramène son esprit dans les sentiers de la Foi,
et s'offre lui-même à la grâce du Baptême.
Il affermit la Foi, il forme les moeurs,
et armé du glaive de la Parole,
il extermine les corrupteurs de la loi de Dieu
.
Louange latine de Saint Augustin



Saint Augustin, fresque du 6ème siècle, plus ancienne représentation connue du saint docteur.


Prières du Synaxaire Orthodoxe de Grèce :
http://www.saint.gr/1861/saint.aspx
traduction Prêtre P., adaptation hymnologique Lecteur JM

Tropaire, ton 5
Célébrons le grand Augustin,
Divin hiérarque de l'Église du Christ,
Sage docteur et illustre théologien de la Cité Céleste,
Amoureux de la prière et pilier du repentir,
Car il intercède auprès du Seigneur afin que nos âmes en obtiennent abondante miséricorde.


Kondakion, ton 2
Ayant reçu en ton coeur la lumière du Christ,
et devenu toi-même lumière,
tu as illuminé les fidèles,
tu as consumé les ennemis par tes écrits de sagesse,
Saint Augustin supplie sans cesse le Christ pour nous tous.


Cathisme, ton 8
Ayant ardemment désiré la sagesse divine,
et voulant t'en emplir,
tu as affermi ton esprit dans les Parole de l'Esprit,
Ô bienheureux sage, sondant les mystères cachés,
arrosant divinement les sillons de l'âme,
tel un arbre planté à la source des eaux, florissant par tes oeuvres,
et portant le fruit de la contemplation, tu te révélas bienheureux,
intercède auprès du Christ notre Dieu afin qu'Il accorde rémission des péchés à ceux qui célèbrent avec amour ta mémoire sacrée.


Ikos
Abreuvé du calice de l'Esprit, et initié par la céleste sagesse de Dieu, tu as été ainsi vu par tous. Ordonné comme pasteur de l'Église, ayant nourri ton troupeau de fleurs spirituelles et le guidant vers Dieu, tu es venu au Christ. Supplie-le sans cesse pour nos âmes.

Mégalinaire, ton 8
Chantons tous le hiérarque du Christ, fierté des théologiens, radieux réceptacle de l'Esprit, médiateur de ceux qui avec amour célèbrent sa mémoire.



Icône trouvée sur internet - belle mais avec une bizarerie: on y fait porter au saint à la fois les attributs épiscopaux occidentaux et orientaux. Comme s'il fallait à tout prix ces dernier pour en faire "un vrai"?

Personnellement, s'il faut du plus récent que la fresque originelle, je préfère ceci. Car c'est bien connu : la mosaïque adoucit les murs...





14 juin 2013

La "gay pride" est amorale, insupportable, une marque de décadence (métropolite Anthimos)



C'est avec une grande affliction et profonde consternation que la sainte Métropole de Thessaloniki est à nouveau forcée de traiter pastoralement et préventivement de la présence désagréable, inacceptable et répréhensible d'homosexuels, qui préparent une fête les 14 et 15 juin pendant laquelle ils paraderont à travers Thessaloniki, exhibant leurs passions sous la forme d'un carnaval. C'est une honte, c'est une provocation, et c'est un symptôme de décadence. Mais c'est une décision de l'administration de notre ville, et en particulier de notre maire, Jean Boutari. La seule concession que notre maire a acceptée après notre discussion, c'est que cette concentration indigne ne passe pas devant les églises de Sainte Sophia et saint Grégoire Palamas, mais Place de la Liberté, loin des églises.

Mais je dois annoncer au public qu'il y a eu des événements semblables dans la capitale de la Géorgie, qui ont mené à des bagarres et des émeutes tant de la part du saint clergé que du peuple Chrétien, qui ne voulait pas de ce pitoyable spectacle. Et voici quelque chose d'autre de très important : un citoyen Français, ancien représentant du peuple, âgé de 78 ans, s'est suicidé en face du saint Autel de la sainte église Notre-Dame à Paris, en relation avec l'approbation récente par la France d'une loi autorisant le mariage homosexuel.

Je veux aussi informer les hommes et les femmes de Thessaloniki que j'ai reçu une visite à la sainte métropole et on m'a remis un dossier avec 19.500 signatures légalisées, de personnes qui s'élèvent haut et fort contre la présence et la visibilité de l'homosexualité dans notre ville de Thessaloniki. Ils ont tout à fait raison et j'approuve leur point de vue. J'attends leur nouvelle visite.

Pour finir, je voudrais faire remarquer qu'aussi grave ou explosif soit le problème, nous autres Chrétiens Orthodoxes ne pratiquons jamais la violence. Dès lors en tant qu'évêque, je ne recommanderai jamais les bagarres ou agressions au sein de notre société. Je vous en prie, retirez vos enfants, et vous aussi, de telles manifestations impies et non-naturelles, exposez partout votre objection contre la passion homosexuelle, et priez pour ces gens-là, afin qu'ils soient débarrassés de leurs passions et reviennent à la vie naturelle, celle enseignée par notre foi et nos traditions.

Cependant, il conviendrait que m. le Maire contrecarre la présence de ce carnaval sur nos terres.

Le métropolite de Thessaloniki,
Anthimos
au siège de la sainte Métropole

Source en grec traduite par John Sanidopoulos
http://www.amen.gr/article14080


Les reliques des saints et le prophète Elisée (2 Rois 13,20-21)

"Élisée mourut et on l’enterra. Des bandes de Moabites faisaient incursion dans le pays chaque année. Il arriva que des gens qui portaient un homme en terre virent la bande; ils jetèrent l’homme dans la tombe d’Élisée et partirent. L’homme toucha les ossements d’Élisée: il reprit vie et se dressa sur ses pieds."
2ème livre des Rois, 13,20-21 (BJ)



Le Royaume des Cieux n'est pas réservé à saint Antoine le Grand mais est pour vous aussi (saint Nicolas Velimirovic)

On rapporte d'un ancien orateur qu'il avait travaillé nuit et jour pour se perfectionner dans l'art oratoire. Quelqu'un lui dit "Démosthène ne veut pas que tu sois l'orateur principal." Ce à quoi il répliqua aussitôt "Et moi je ne lui permettrai pas d'être le seul."
Si vous ne parvenez pas à devenir un saint de première classe comme saint Antoine le Grand, ne baissez pas les mains et ne dites pas "Rien de bon ne peut sortir de moi!" Augmentez vos efforts et multipliez vos "talents". "Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père" a dit le Seigneur (Jn 14,2). Si vous méritez d'entrer au moins dans une de ces demeures, vous serez bien plus glorieux et plus fortuné que tous les chefs de ce monde qui ont existé. Chacun, selon son propre talent. Vous ne serez jamais un autre saint Antoine, ni saint Antoine ne sera seul à occuper le Royaume de Dieu.
Prologue d'Ochrid, Saint Nicolas (Velimirovic)



It is said about an ancient orator that he labored day and night to perfect himself in the art of oratory. Someone said to him: "Demosthenes does not want you to be the chief orator." To which he immediately retorted: "Neither will I allow him to be the only one." If you cannot be a first-class saint like St. Anthony, do not lower your hands and do not say: " Nothing can come of me!" Increase your effort and double your talent. "In my Father's house, there are many dwelling places" said the Lord (St. John 14:2). If you merit to settle in the least of these dwelling places, you will be more glorious and more fortunate than all of the rulers who have ever existed on earth. Everyone, according to his own talent. Neither will you be a St. Anthony nor will St. Anthony, alone, occupy the Kingdom of God.
Prolog of Ochrid, saint Nicholas (Velimirovic), bishop of Ohrid

13 juin 2013

Les opposés se donnent du sens - Incarnation & Ascension (Lc 24 / P. John)

Le Christ est monté au Ciel!
Il est monté dans la gloire!

Lectures du jour : Ac 1,1-12 & Lc 24,36-53

Les opposés s'apportent souvent mutuellement la manière de se définir l'un l'autre. En d'autres termes, "en haut n'a pas de sens s'il n'y pas un "en bas", le jour n'a pas de sens pris séparément de la nuit, et le froid ne peut être pleinement compris que si on a aussi expérimenté le chaud. Enlevez un des deux et l'autre disparaît. La Fête de ce jour rappelle ce fait. De même que le fils de Dieu est descendu sur terre et né dans une humble mangeoire, à présent Il monte au Ciel dans la gloire pour être assis à la Droite de Son Père.

P. John



Christ has Ascended!
He has Ascended in Glory!

Today's Scripture Readings:
Acts 1:1-12 & St. Luke 24:36-53

Opposites often supply meaning by helping to define one another. In other words, up is meaningless without down, day makes little sense apart from night, and cold can not be fully understood unless on experiences heat. Take away the one and its polar opposite all but disappears. Today's feast reminds of this fact; for just as the Son of God descended to earth and was born in a humble manger, He now Ascends to Heaven in glory to sit at the Right Hand of His Father.

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

Jeudi de l'Ascension : Synaxaire (Nicéphore Calixte Xanthopoulos)


Ce même jour, le Jeudi de la sixième semaine de Pâques,
nous fêtons l'Ascension de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus Christ.


verset
A la droite du Père, ô Verbe, Tu T'assois,
de Tes Apôtres Saints affermissant la Foi.


Lorsqu'avant Sa Passion le Sauveur se trouvait avec Ses disciples, Il leur annonça la venue de l'Esprit très Saint en disant: Il faut que Je M'en aille, car si Je ne M'en vais pas, le Paraclet ne viendra pas! Et encore: Lorsqu'Il viendra, Il vous enseignera toute la vérité! C'est pourquoi, après Sa Résurrection d'entre les morts, pendant 40 jours, Il se fit voir à eux, non pas constamment, mais de façon intermittente, mangeant et buvant avec eux, pour rendre plus certaine Sa Résurrection. Finalement, après les avoir longuement entretenus sur le Royaume de Dieu, Il leur demanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'y rester pour attendre la venue de l'Esprit très-Saint, dans lequel ils devaient aussi être baptisés. Car jusqu'alors, ils n'avaient été baptisés que par Jean (même si plus tard Épiphane de Chypre a raconté que Jean le Théologien aurait baptisé la Mère de Dieu et que Pierre, à son tour, aurait baptisé les autres Apôtres). Il les prie donc de rester à Jérusalem, afin que ce soit là que soit d'abord effectuée la prédication de la Bonne Nouvelle, de peur que s'ils partaient vers d'autres lieux, il ne fût trop facile de les diviser. Comme des soldats, il fallait qu'ils s'exercent aux armes de l'Esprit, afin de marcher au combat contre les ennemis du Christ.

Lorsqu'arriva le moment de Son Ascension, Il les entraîna sur la montagne des Oliviers (appelée ainsi parce qu'elle est plantée de nombreux oliviers). Les ayant entretenus de ce qu'ils devaient prêcher à Son sujet jusqu'au bout de la terre et leur avoir parlé de Son Royaume indissoluble, celui du siècle à venir, lorsqu'Il vit qu'ils allaient aussi L'interroger sur ce qu'il ne fallait pas, Il fit venir auprès d'eux, alors que Sa Mère immaculée était aussi présente en ce lieu, des Anges qui leur montrèrent Sa montée vers les cieux. A leur vue, Il fut ravi du milieu d'eux, s'élevant dans la nuée, qui Le reçut. Ainsi escorté par les Anges, qui l'un à l'autre se disaient d'élever les portes des cieux et qui s'étonnaient de Sa chair rougie par le sang, Il monta et S'assit à la droite du Père, divinisant Sa chair et, j'ose dire, la rendant semblable à Dieu, de sorte que par elle nous avons été réconciliés, absous de l'antique inimitié. Quant aux Apôtres, des Anges ayant l'aspect d'hommes survinrent pour leur dire: Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous dans l'étonnement, à regarder vers le ciel? Ce Jésus que vous avez vu comme Dieu dans la chair, Lui-même reviendra, et ce dans Sa chair, non pas de la manière pauvre et modeste qu'Il avait auparavant, mais avec grande gloire, comme vous Le voyez maintenant escorté par les Anges.

Alors les Apôtres, cessant de regarder, retournèrent de la montagne des Oliviers. Elle se trouve près de Jérusalem, à une distance de deux mille quarante pieds, le chemin qu'il est permis de faire un jour de sabbat. Et si la Loi de Moïse permet de faire ce chemin un jour de sabbat, c'est parce que la tente du témoignage se trouvait à cette distance du camp des Hébreux. Car le sabbat, il était permis aux fidèles de s'y rendre, mais ils ne pouvaient marcher au-delà, c'est pourquoi on appela cette distance "chemin de sabbat." De là, certains ont cru que l'Ascension du Christ avait eu lieu un jour de sabbat, ce qui jusque-là était impensable.

De retour, les Apôtres montèrent à la chambre haute, dans laquelle ils demeuraient, avec les fernmes myrophores et la Mère du Verbe, s'adonnant au jeûne, à la prière et l'oraison, et attendant la venue de l'Esprit très-Saint, comme ils en avaient reçu la promesse.

O Christ notre Dieu, Qui est monté en gloire, aie pitié de nous. Amen.


en anglais :
http://www.johnsanidopoulos.com/2011/06/synaxarion-for-thursday-of-ascension.html


Le Seigneur appelle tout le monde, par amour (saint Silouane)

Le Seigneur aime profondément le pécheur qui se repentit, et le presse miséricordieusement contre Lui : "Où étais-tu, Mon enfant? Je t'attend depuis si longtemps." Le Seigneur nous appelle tous à Lui par la voix de l'Évangile, et Sa voix résonne dans le monde entier : "Venez à Moi, mes brebis. Je vous ai créés, et Je vous aime. Mon amour pour vous M'a amené à venir sur terre, et J'ai souffert de tout pour votre Salut, et Je veux que tous vous connaissiez Mon amour, et que vous en veniez à dire que les Apôtres sur le Thabor : Seigneur, qu'il est bon pour nous d'être ici avec Toi."
Saint Silouane l'Athonite



The Lord greatly loves the repenting sinner and mercifully presses him to His bosom: “Where were you, My child? I was waiting a long time for you.” The Lord calls all to Himself with the voice of the Gospel, and his voice is heard in all the world: “Come to me, my sheep. I created you, and I love you. My love for you brought Me to earth, and I suffered all things for the sake of your salvation, and I want you all to know my love, and to say, like the apostles on Tabor: Lord, it is good for us to be with You.
Saint Siluan the Athonite
 

12 juin 2013

Quitter Pâques pour l'Ascension (P. John)

Lectures du jour : Ac 18,22-28 & Jn 12,36-47

Aujourd'hui nous célébrons la "clôture de Pâques." Et bien que nos plats pascals spéciaux sont à présent consommés et nous ne nous saluerons plus avec l'expression pleine d'exubérante joie "Christ est ressuscité!", cependant nous nous préparons solennellement pour l'Ascension de notre Seigneur au Ciel, et nous anticipons dans l'allégresse la Descente du Saint Esprit à la Pentecôte.

Christ est ressuscité!
P. John




Today's Scripture Readings: Acts 18:22-28 & St. John 12:36-47

Today we celebrate the "Leavetaking" of Pascha. And although our special Paschal foods are now finished and we will no longer be greeting one another with the exuberantly joyous expression "Christ is Risen," we nevertheless solemnly prepare for our Lord's Ascension into Heaven and gladly anticipate the Descent of the Holy Spirit at Pentecost.

Xpuctoc Bockpece!
Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

Vers l'effondrement de l'Occident avant 50 ans à cause du "mariage" homosexuel (Église Orthodoxe de Russie)


Porte-parole russe-orthodoxe : le mariage homosexuel pourrait mener à l'effondrement de l'Occident
http://www.pravoslavie.ru/english/62086.htm
 
10 juin 2013

Le responsable du département synodal du patriarcat de Moscou pour les relations entre l'Église et la société expose que l'acceptation du mariage entre personnes de même sexe pourrait mener à l'implosion de l'Occident endéans les 50 ans.

"Le principal dans la vie et les relations internationales, ce n'est pas l'économie, ni la politique, mais si un groupe spécifique adhère ou non aux normes morales éternelles ou tente de les contester," dit l'archiprêtre Vsevolod Chaplin. " La Russie a une excellente opportunité pour expliquer au monde entier que les mariages entre personnes du même sexe et les tentatives pour légaliser l'inceste et la pédophilie sont mort et suicide."

"La Russie et l'Europe n'existeront pas" sans idéaux Chrétiens, a-t'il ajouté. "La civilisation occidentale n'existera plus 50 ans sans cela."

Le représentant officiel Orthodoxe russe a aussi fermement critiqué les adoptions par des étrangers et les adoptions par des couples homosexuels.



___________________________________________




Parmi les rares voix en Occident à s'élever contre cette accélération de la décadence et l'annonce de la disparition de notre civilisation autrefois florissante, un vieux sénateur Français, qui répondait de manière très directe le 6 novembre 2012 à Frédéric Says,  journaliste de radio France Culture qui l'interrogeait sur le sujet : "Il n’y aura plus de renouvellement de population ! A quoi ça rime ? On va avoir un pays d’homos ! Dans dix ans, il n’y aura plus personne", a-t-il déclaré en dénonçant "une décision stupide". "Regardez dans l’Histoire, la Grèce, c’est une des raisons de sa décadence à l’époque, décadence totale bien sûr ! C’est l’arrêt de la famille, c’est l’arrêt du développement des enfants, c’est l’arrêt de l’éducation ! C’est un danger énorme pour l’ensemble de la nation."


Face à ce danger, la Russie réagit fermement, ne se laissant pas intimider par les menaces de nos idéologues. Sa population est massivement opposée à la propagande amorale, et le parlement vient de voter quasi unanimement une loi fédérale contre cette propagande, étendant ainsi au pays entier ce qui existait déjà dans nombre de villes et districts. Ura! Dobre!


Clôture de la fête de Pâques, ou Apodosis

http://www.johnsanidopoulos.com/2012/05/apodosis-leavetaking-of-pascha.html

Le mercredi de la 6ème semaine de Pâques, nous célébrons l'Apodosis ou Clôture de la Fête des fêtes - la sainte Pâques. Alors que la plupart des Fêtes ont leur clôture le 8ème jour, Pâques, la Fête des Fêtes, a sa clôture le 39ème jour. Le 40ème jour, c'est la Fête de l'Ascension de notre Seigneur, qui marque la fin de la présence physique du Seigneur sur terre. Cependant, Il ne nous abandonnepas. Il a promis d'être toujours avec nous, jusqu'à la fin des temps (Mt 20,28). Alors que nous chantons le kondakion de l'Ascension :

 "Ayant accompli Ton dessein à notre égard,
et ayant uni ceux qui sont sur terre à ceux du Ciel,
Tu T'es élevé dans la gloire, Ô Christ notre Dieu,
pour ne plus T'en éloigner
mais pour y demeurer sans cesse en proclamant à ceux qui T'aiment :
Je Suis avec vous et personne ne prévaudra contre vous
." Il y a une idée similaire exprimée dans l'apolytikion de la Dormition : "en t'endormant, tu n'as pas abandonné le monde, ô Theotokos"

Pourquoi chaque fête majeure a son Apodosis?

La raison principale est que l'Église nous donne à nouveau l'opportunité de célébrer la beauté de la fête. Lorsque nous voyons ou expérimentons quelque chose de beau, la nature humaine fait que nous désirons l'expérimenter à nouveau. Lorsque nous goûtons une délicieuse nourriture, nous désirons en remanger. Les fêtes du Christ et de la Mère de Dieu sont une douceur pour l'âme qui font y naître le désir de les célébrer plus d'une fois.

La plupart d'entre nous expérimentent une telle douceur en la fête de Pâques, qui est bien la Fête des Fêtes. Quarante jours durant, nous célébrons la victoire de la Résurrection du christ, et l'Apodosis clôt cette célébration au niveau liturgique. Cependant, la festivité de la Résurrection continue pour nous tout au long de l'année, en particulier chaque dimanche à la Divine Liturgie, qui est aussi appelée "petite Pâques."  Mais ce n'est pas seulement la Résurrection que nous célébrons à chaque Divine Liturgie, mais la vie entière du Christ et de la Theotokos et des saints.

Les offices de ce jour sont célébrés exactement comme le jour de Pâques. Les lectures de la Sainte Écriture seront cependant bien entendu différentes. Après le congé à la fin de la Liturgie, on ne chantera plus les hymnes pascales. La prière "Roi Céleste" ne sera plus chantée ou lue jusqu'à la Pentecôte. Le Linceul (Plaschanitsa ou Epitaphios) est enlevé de l'Autel et remisé à sa placé. Bien que nous soyons un mercredi, poisson, vin et huile sont autorisés.



L'Orthodoxie est plus que du christianisme


"Orthodoxie: le Christianisme. Mais en plus fort."


"Plus fort", non pas envers les autres mais envers nous-mêmes! Les 3 Jeunes hébreux dans la fournaise dans l'antique Babylone étaient "unis par un feu qui ne les consummait pas." Cfr Daniel chapitre 3.
P. James Bernstein


"TOUGHER" not on others but on ourselves! The three Hebrew youths thrown into the fire in ancient Babylon were "UNITED BY A FIRE that did not consume them." See Daniel chapter 3.
Fr. A. James Bernstein

11 juin 2013

L'Archange Gabriel donnant l'hymne "Aksion estin" au Mont Athos (980)

Commémoration de l'apparition de l'archange Gabriel à un moine athonite et hymne "Il est digne en vérité" (Axion Estin, 980)

Un moine de la sainte Montagne était occupé à chanter dans sa cellule l'ancienne hymne à la très sainte Mère de Dieu "Plus vénérable que les chérubins", composée par saint Cosmas l'hymnographe, lorsque l'Archange Gabriel lui apparut, déguisé en moine.. L'ange chanta la même hymne, mais la commençant différement "Il est digne en vérité de te célébrer, toi la Mère de Dieu, toute bénie et très pure et Mère de notre Dieu. Plus vénérable que les chérubins.."
Émerveillé par la beauté de l'hymne, le moine demanda à l'étranger de la lui écrire. L'Ange la lui écrivit de son doigt sur une tablette de pierre - une tuile - et ensuite disparut à sa vue. Par la suite, la tablette fut emmenée à Constantinople et montrée à l'empereur et au patriarche, comme signe miraculeux. Depuis ce jour, cette version de l'hymne a été reprise dans la Divine Liturgie.
Holy Fathers



Commemoration of the appearance of the Archangel Gabriel to a monk on Mt Athos, and the revelation of the hymn "It is Truly Meet" (Axion Estin (980)

A monk on the Holy Mountain was chanting the ancient hymn to the Most Holy Theotokos, "More honourable than the Cherubim..." (composed by St Cosmas the Hymnographer) in his cell, when the Archangel Gabriel appeared to him, disguised as a monk. The angel chanted the same hymn, but began it differently: "It is truly meet to call thee blessed, the Theotokos, the ever-blessed and most pure and Mother of our God. More honourable than the Cherubim..." Amazed at the hymn's beauty, the monk asked the stranger to write it down for him: the Angel inscribed it on a stone tablet with his finger, then vanished from sight. The tablet was brought to Constantinople and shown to the Emperor and the Patriarch as proof of the miracle. From that time, this version of the hymn began to be sung in the Divine Liturgy, as it is to this day.
Holy Fathers

Dernières paroles de saint Luc (Voino-Yasenetsky) archevêque de Simferopol, thaumaturge de Crimée

"Mes enfants, je vous supplie avec force,
armez-vous de l'armure que Dieu donne
afin que vous puissiez repousser les astuces du démon.
Vous ne pouvez vous imaginer comme il est mauvais.
Nous n'avons pas à combattre avec des gens, mais avec les puissances et les dominations, en fait les esprits mauvais.
Soyez prudents !
Il ne sert à rien pour le démon que quiconque croie et ressente
qu'il est proche de lui.
Un ennemi caché et inconnu est bien plus dangereux qu'un ennemi visible.
Qu'elle est grande et terrible, l'armée des démons.
Qu'elle est innombrable, leur noire horde !
Incessamment, infatigablement, jour et nuit, occupée à nous bousculer nous qui croyons au Nom du Christ, à nous égarer vers la route de l'incroyance, du mal et de l'impiété.
Ces invisibles ennemis de Dieu se sont fixés pour seul but, de chercher jour et nuit notre destruction.
Mais ne craignez rien, et tirez votre puissance du Nom de Jésus."



“My children, very much do I entreat you,
Arm yourselves with the armor that God gives, That you may withstand the devil's tricks.
You can't imagine how evil he is.
We don't have to fight with people but with rulers and powers, in effect the evil spirits.
Take care!
It's no use to the devil for anyone to think and feel
that he is close to him.
A hidden and unknown enemy is more dangerous than a visible enemy.
O how large and terrible is the army of the demons.
How numberless is their black horde!
Unchanged, untiring, day and night, seeking to push all of us who believe
in the name of Christ, to lure us on the road of unbelief, of evil and of impiety.
These unseen enemies of God have made their sole purpose, day and night to seek our destruction.
But do not be afraid, take power from the name of Jesus.”

Traduction grecque:


"Παιδιά μου πολύ σας παρακαλώ,
Ντυθείτε με την πανοπλία που δίνει ο Θεός για να μπορέσετε να αντιμετωπίσετε τα τεχνάσματα του διαβόλου.
Δεν μπορείτε να φανταστείτε πόσο πονηρός είναι.
Δεν έχουμε να παλέψουμε με ανθρώπους, αλλά με αρχές και εξουσίες, δηλαδή με τα πονηρά πνεύματα.
Προσέξτε!
Τον διάβολο δεν τον συμφέρει να δεχθεί κανείς την ύπαρξή του, να σκέφτεται και να αισθάνεται ότι είναι κοντά στον άνθρωπο.
Ένας κρυφός και άγνωστος εχθρός είναι πιο επικίνδυνος από έναν ορατό εχθρό.
Ο πόσο μεγάλος και τρομερός είναι ο στρατός των δαιμόνων.
Πόσο αμέτρητο είναι το μαύρο τους πλήθος!
Αμετάβλητα, ακούραστα, μέρα και νύχτα, επιδιώκουν να σπρώξουν όλους εμάς που πιστεύουμε στο όνομα του Χριστού, να μας παρασύρουν στό δρόμο της απιστίας της κακίας και της ασέβειας.
Αυτοί οι αόρατοι εχθροί του Θεού,εχουν βάλει ως μοναδικό τους σκοπό μέρα και νύχτα να επιδιώκουν την καταστροφή μας.
Όμως μη φοβάστε,πάρτε δύναμη από το όνομα του Ιησού"


Tropaire de saint Luc, archevêque de Simferopol, ton 1 

Ô héraut du chemin du Salut,
confesseur et archipasteur du troupeau de Crimée,
fidèle gardien des traditions des Pères,
inébranlable pilier et enseignant de l'Orthodoxie,
prie sans cesse le Christ notre Sauveur
d'accorder Salut et forte Foi aux Chrétiens Orthodoxes,
Ô saint hiérarque Luc,
sage médecin en Dieu.



A prier :
ACATHISTE À NOTRE PERE PARMI LES SAINTS LUC DE SIMFEROPOL, LE CHIRURGIEN
http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.fr/2011/12/acathiste-notre-pere-parmi-les-saints.html

A lire, radieux et puissant :



"Voyage à travers la souffrance",
"autobiographie d'un archevêque-chirurgien pendant la grande persécution soviétique. "Fils d'une famille aristocratique, attiré par la peinture, il s'est voulu médecin de campagne et des pauvres. Devenu évêque après la mort de sa femme, il a continué de pratiquer non seulement la chirurgie, mais aussi la recherche sur les cadavres. Élevé au rang d'archevêque, il a reçu en 1946 le prix Staline pour son ouvrage sur la chirurgie des plaies purulentes, qu'il a rédigé pendant ses onze années d'exil et de camp.

Écrit dans un style simple et sobre, mêlant constamment la petite et la grande histoire, « Voyages à travers la souffrance » est à la fois les « Mémoires intérieurs » de Mgr Luc, un document exceptionnel sur la vie des chrétiens sous la terreur des années 1920-1940 en URSS, l'aventure existentielle épique d'un homme de foi déchiré entre sa vocation de serviteur de la Parole et sa passion professionnelle, persécuté pour son engagement comme éveilleur des âmes et sauvé par ses prouesses de médecin des corps
."

10 juin 2013

L'arme la plus efficace du Chrétien (saint Théophane le Reclus)

L'arme la plus puissante de tout guerrier, c'est la prière de Jésus.
Saint Théophane le Reclus
("Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur")


The most powerful sword for any warrior - is the prayer of Jesus.
St. Theophan the Recluse  

("Lord Jesus Christ, Son of God, have mercy on me, a sinner")

"Самый мощный меч для воюющего - молитва Иисусова."
Св. Феофан Затворник
("Господи Иисусе Христе, Сыне Божий, помилуй мя грешнаго")

09 juin 2013

Frères, pratiquons l'hésychia (impassibilité), le jeûne, les prières et versons des larmes; rassemblons-nous dans l'église; travaillons de vos mains; parlons des saints Pères; soyons obéissants envers la vérité; et écoutons les saintes Écritures; de la sorte, notre esprit ne deviendra pas stérile (et n'y germeront pas les épines des mauvaises pensées). Et veillons à nous rendre dignes de partager les divins et immaculés Mystères, afin que notre âme soit purifiée des pensées d'incroyance et d'impureté, afin que le Seigneur vienne demeurer en nous et nous délivre du démon.
Saint Ephrem le Syrien




Brethren, let us practice stillness, fasting, prayers and tears; gather together in the Church; work with our hands; speak about the Holy Fathers; be obedient to the truth; and listen to the divine Scriptures; so that our minds do not become barren (and sprout the thorns of evil thoughts). And let us certainly make ourselves worthy of partaking of the divine and immaculate Mysteries, so that our soul may be purified from thoughts of unbelief and impurity, and so that the Lord will dwell within us and deliver us from the evil one.
St. Ephraim the Syrian