"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 septembre 2013

un morceau de pain sec plus puissant qu'une fusée interstellaire (p. Païssios)

Il est bon d'avoir la puissance intellectuelle qui permet d'emmener l'homme sur la lune à coup de milliards de dollars de dépense de carburant etc, mais il est meilleur encore d'avoir la puissance spirituelle pour élever l'homme jusqu'à Dieu, sa destination ultime, uniquement avec un petit peu de carburant, un simple morceau de pain sec.
Ancien Païssios l'Athonite




"It is good to have the intellectual powers that take man to the moon costing billions of dollars in fuel expenses and so on, but it is better to have the spiritual powers that raise man to God, his ultimate destination, with only a bit of fuel, a mere dried piece of bread."
Elder Paisios of Mt. Athos

06 septembre 2013

heureux ou esclave? (saint Macaire le Grand)

Vous avez raison de nous dire bienheureux, car tel est notre nom. Mais si nous sommes heureux à mépriser ainsi le monde, n'êtes-vous pas misérables, vous qui en êtes l'esclave?
Saint Macaire d'Alexandrie



'You have reason to call us happy, for this is our name. But if we are happy in despising the world, are not you miserable who live slaves to it?'
St. Macarius of Alexandria

05 septembre 2013

Transformer l'humanité / l'humain, pour en gommer la diversité, n'est finalement pas rationnel (Karl Popper)

Sans nul doute, la biologie et la psychologie peuvent résoudre, ou seront bientôt en mesure de résoudre le "problème de la transformation homme". Pourtant, ceux qui tentent de le faire sont forcés d'anéantir l'objectivité de la science, et par là même la science elle-même, puisque elles sont toutes deux basées sur la libre concurrence de la pensée, c'est-à la liberté. Si la croissance de la raison doit se poursuivre, et la rationalité humaine doit survivre, alors il ne faut jamais perturber la diversité des individus et de leurs opinions, les buts et objectifs (sauf dans les cas extrêmes où la liberté politique est menacée). Même l'appel émotionnellement rassurant en faveur d'un but commun, bien qu'excellent, est un appel à abandonner toutes les opinions morales rivales et les échanges de critiques et les arguments auxquels ils donnent lieu. C'est un appel à abandonner la pensée rationaliste.
Sir Karl Popper, The Poverty of Historicism.





No doubt, biology and psychology can solve, or will soon be able to solve, the 'problem of transforming man'. Yet those who attempt to do this are bound to destroy the objectivity of science, and so science itself, since these are both based upon free competition of thought; that is, upon freedom. If the growth of reason is to continue, and human rationality to survive, then the diversity of individuals and their opinions, aims, and purposes must never be interfered with (except in extreme cases where political freedom is endangered). Even the emotionally satisfying appeal for a common purpose, however excellent, is an appeal to abandon all rival moral opinions and the cross-criticisms and arguments to which they give rise. It is an appeal to abandon rational thought.
Karl Popper, The Poverty of Historicism.





On se souviendra de la dernière fois que l'humain a voulu massivement créer un "homme nouveau" et ce à quoi ça a mené..
(Icône du "Christ de Dachau").

04 septembre 2013

La charité envers le prochain comme moyen sûr de contribuer à son propre Salut (saint Jean Chrysostome)

Écoutons donc ces paroles. Comme nous en avons l'occasion, laissons-nous coopérer à notre salut, obtenons de l'huile pour nos lampes, travaillons pour en ajouter à notre talent. Si nous restons en arrière, et passons notre temps ici dans la paresse, personne n'aura pitié de nous par la suite, quand bien même nous gémirions dix mille fois. Celui qui avait les vêtements sales s'est aussi condamné, et n'a profité de rien. Celui qui avait un talent l'a restitué à celui qui lui en avait confié la charge, et pourtant il a été condamné. Et encore, les vierges ont supplié, et sont venues à Lui et ont frappé à la porte, et tout cela en vain, sans effet.

Connaissant alors ces choses, contribuons aussi à la richesse, au bien-être et à la protection et toutes sortes de bonnes choses pour notre prochain. Car les talents ici-bas sont la capacité de chaque personne, que ce soit en matière de protection, ou d'argent, ou d'enseignement, ou dans toutes sortes d'autres choses. Que personne ne dise "je n'ai qu'un seul talent, et ne peux rien faire", car vous pouvez être justifié même avec un seul. Car vous n'êtes pas plus pauvre que cette veuve; vous n'êtes pas plus ignorants que Pierre et Jean, qui étaient tous deux des hommes peu cultivés et ignorants (Ac 4,13), mais cependant, vu qu'ils ont fait preuve de zèle, et ont fait toutes choses pour le bien commun, ils sont parvenus au Ciel. Car rien n'est si agréable à Dieu, que de vivre pour le bien commun.

Saint Jean Chrysostome




"Let us hearken then to these words. As we have opportunity, let us help on our salvation, let us get oil for our lamps, let us labor to add to our talent. For if we be backward, and spend our time in sloth here, no one will pity us any more hereafter, though we should wail ten thousand times. He also that had on the filthy garments condemned himself, and profited nothing. He also that had the one talent restored that which was committed to his charge, and yet was condemned. The virgins again entreated, and came unto Him and knocked, and all in vain, and without effect.

Knowing then these things, let us contribute alike wealth, and diligence, and protection, and all things for our neighbor's advantage. For the talents here are each person's ability, whether in the way of protection, or in money, or in teaching, or in what thing soever of the kind. Let no man say, I have but one talent, and can do nothing; for you can even by one approve yourself. For you are not poorer than that widow; you are not more uninstructed than Peter and John, who were both unlearned and ignorant men; Acts 4:13 but nevertheless, since they showed forth a zeal, and did all things for the common good, they attained to Heaven. For nothing is so pleasing to God, as to live for the common advantage."
St. John Chrysostom

03 septembre 2013

02 septembre 2013

Quand on a l'autorité, servir au lieu d'abaisser (Tsar saint Nicolas II / roi Philippe 1er de Belgique)

Rentrée scolaire des enfants royaux en Belgique : avec un papa roi, en toute simplicité

Le roi Philippe : papa cool fait la rentrée des classes (PHOTOS)

http://www.rtl.be/people/royaute/news/757628/le-roi-philippe-papa-cool-fait-la-rentree-des-classes-photos



photo (c) RTL


"Au plus élevée est la position de quelqu'un dans la société, au plus il devrait aider les autres sans jamais leur rappeler sa position."
Tsar Nicolas II, martyr russe du 21ème siècle, conseil à ses enfants

"The higher a person's position in society the more he should help others without ever reminding them of his position."
Tsar Nicholas II, 21st Century Russian Martyr, advice to his children

Pour vraiment aimer le monde et vaincre le mal en vous, restez bien ancré en Dieu (p. Ephraïm de Philotheou)

Le souvenir constant de Dieu est une arme surpuissante, une armure blindée contre satan et les divers péchés. Lorsque l'esprit cette de se souvenir de Dieu et méditer sur le divin, l'homme est vaincu par la négligence, l'indolence, l'oubli, et ensuite par les désirs mauvais! Si vous voyez votre esprit qui se détourne vers le monde, sachez que votre âme manque de consolation divine, c''est pourquoi elle se tourne vers le monde pour en être consolée. Lorsque l'âme d'une personne s'échauffe pour Dieu, elle est éclairée et ressent une réelle componctoin, et il est impossible pour son esprit d'arriver à se tourner en même temps vers le monde. En une certaine mesure, l'âme se tourne vers le monde lorsqu'elle est unie à Dieu.
Ancien Ephraïm de Philotheou



 The remembrance of GOD is an all-powerful weapon, a mighty suit of armor against satan and the various sins. When the mind ceases to remember GOD and meditate upon divine things, man is overcome by negligence, indolence, forgetfulness, and then by evil desires! If you see your mind rushing towards the world, know that your soul lacks divine consolation, which is why it turns to the world for consolation. When a person's soul is warm towards GOD, he is enlightened and feels compunction, and it is impossible for his mind to incline towards the world at the same time. The soul inclines towards the world when it is united, in a sense, with GOD.
Elder Ephraim of Philotheou

01 septembre 2013

Homélie pour la rentrée scolaire - découvrir Dieu et Sa sagesse dans le monde créé (métropolite Antoine Bloom)


http://www.metropolit-anthony.orc.ru/eng/eng_00.htm

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Cette semaine, tous les enfants commencent l'école, et nous prierons pour eux, à la fin de la liturgie, que la grâce de l'Esprit Saint vienne sur eux, pour éclairer leurs esprits et animer leurs cœurs pour la connaissance qui leur sera communiquée non seulement par leurs enseignants, mais aussi par l'inspiration de l'Esprit Saint.

Quand nous pensons aux études, nous y pensons d'une manière très matérielle: des connaissances qui peuvent être acquises et peut devenir utile dans la vie. Il y a beaucoup plus dans la connaissance. Il y a la connaissance des choses que nous découvrons et il y a la connaissance du Seigneur Qui les a créées. Quand nous pensons à une icône, nous pouvons voir en elle une image du Christ, de la Mère de Dieu, d'un saint, d'un ange, mais en même temps toutes les icônes ne sont pas identiques les unes aux autres, parce que chacune d'entre elle porte le marque de la main qui l'a peinte selon la connaissance de Dieu et des choses saintes que le peintre possédait. Et il en est de même avec le monde qui nous entoure. En étudiant ce monde, en le regardant non pas avec des yeux avides, mais avec des yeux de détachement, avec un désir de comprendre ce monde, non seulement nous découvrons ses secrets, mais nous découvrons aussi l'esprit du créateur.

Il y a un passage dans les œuvres de saint Irénée de Lyon: quand on parle de la Chute et du fait que les hommes se sont tournés vers l'Arbre de la Connaissance au lieu de communier uniquement avec Dieu, il dit que là aussi il y avait un acte de sagesse et Providence divines. Car en découvrant la beauté, la complexité, la richesse, la richesse incroyable du monde que Dieu a créé, nous pouvons parvenir, si nos coeurs sont intègres et nos esprits sont clairs, nous pouvons arriver non seulement à la connaissance du monde matériel qui nous entoure, mais aussi de son Créateur, de la même façon dont je disais il y a un instant que par la contemplation d'une icône nous communions avec la personne représentée, mais aussi avec l'expérience de Dieu qu'avait l'iconographe et qu'il a projetée dans l'icône.

Il y a donc deux façons dont nous pouvons découvrir le monde dans lequel nous vivons. D'une part, nous pouvons vivre en communion avec Dieu, dans la prière, en suivant Ses conseils, en devenant Ses disciples, en communion avec Lui, et aussi par la communion avec le monde qu'Il a créé, par le biais d'une compréhension toujours plus profonde. Prions donc que les enfants, petits ou grands, qui vont commencer leurs études, peuvent découvrir deux choses en même temps. D'une part, la richesse, la beauté, la complexité, voire l'insondable mystère du monde qu'ils auront à étudier, et aussi, dans et à travers lui, la sagesse et l'esprit de son Créateur, le Dieu vivant. Prions pour que leurs études ne soient pas seulement des questions matérielles, mais que ces choses matérielles puissent se dérouler devant eux et leur dévoiler au plus profond d'elles la présence et la sagesse du Dieu Vivant. Amen

* - Newsletter n. 345, Septembre 2000