"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 septembre 2013

se repentir du mal dont on est capable (saint Nicolas Velimirovic)

Le pénitent arrache les mauvaises herbes dans le champ de son âme, et la semence de Dieu commence à y croître. En vérité, le pénitent n'est pas celui qui se lamente sur la mauvaise action qu'il a commise, mais celui qui se lamente sur toutes les mauvaises actions qu'il est capable de commettre. Un sage propriétaire coupera non seulement le buisson d'épines qui l'a piqué, mais chaque buisson d'épines présent sur le terrain et prêt à le piquer.

Ô mon Seigneur, hâte-Toi de montrer une nouvelle manière d'être à chaque pénitent, après qu'il ait pleuré son ancienne manière d'être.

O Mère céleste, Épouse de l'Esprit Très Saint, incline-toi vers notre coeur, lorsque nous nous repentons. Ouvre la source des larmes en nous, afin que nous puissions laver la lourde boue qui clos nos yeux.

O Très Saint Esprit, souffle et disperse l'odeur immonde de l'âme du pénitent, qui l'étouffait et l'a mené à la repentance. Nous nous prosternons et Te supplions, O vivifiant et puissant Esprit!

Saint Nikolas Velimirovic




The penitent clears the weeds from the field of his soul, and the seed of goodness begins to grow.   Truly, the penitent is not one who laments over the evil deed he has committed, but one who laments over all the evil deeds that he is capable of committing. A wise landowner not only cuts the thornbush that has pricked him, but every thornbush on the field that is waiting to prick him.

O my Lord, make haste to show a new way to every penitent, after he scorns his old way.

O heavenly Mother, Bride of the All-Holy Spirit, bow down toward our heart, when we repent. Open the fountain of tears within us, that we may wash away the heavy clay, that saddens our eyes.

O All-Holy Spirit, blow and disperse the unclean stench from the soul of the penitent that has been choking him and lead him to repentance.  We bow down and beseech You, O Life-giving and Mighty Spirit!

Saint Nikolai

20 septembre 2013

garder la paix de Dieu en soi pour sauver autour de soi (ancien Thadée de Vitovnitsa)

Nous pouvons veiller pour le monde entier en veillant sur l'atmosphère céleste en nous, car si nous perdons le Royaume des Cieux, nous ne sauverons ni nous-mêmes ni les autres. Celui qui a le Royaume de Dieu en lui-même saura imperceptiblement le transmettre aux autres. Les gens seront attirés par le calme et la chaleur en nous, ils voudront être près de nous, et l'atmosphère du Ciel va progressivement passer sur eux. Il n'est même pas nécessaire de parler aux gens à ce sujet. L'atmosphère du Ciel va rayonner de nous, même si nous gardons le silence ou parler de choses ordinaires.
Ancien Thadée de Vitovnitsa



We can keep guard over the whole world by keeping guard over the atmosphere of heaven within us, for if we lose the Kingdom of Heaven, we will save neither ourselves nor others. He who has the Kingdom of God within himself will imperceptibly pass it on to others. People will be attracted by the peace and warmth in us; they will want to be near us, and the atmosphere of heaven will gradually pass on to them. It is not even necessary to speak to people about this. The atmosphere of Heaven will radiate from us even when we keep silence or talk about ordinary things.
Elder Thaddeus of Vitovnica

19 septembre 2013

Au plus on craint Dieu, au moins on risque de mentir, et de tuer l'amour (saint Jean Climaque)

Le feu est produit en frottant pierre et métal; le mensonge est produit par la locacité et le commérage. Et le mensonge détruit l'amour. Aucune personne sensée ne vous dira que raconter des mensonges n'est pas un péché important. Le Saint Esprit l'a sévèrement condamné. "Tu fais périr les menteurs; l’homme de sang et de fraude, le Seigneur le déteste", disait David en parlant à Dieu (Ps 5,7 LXX). La mère du mensonge est l'hypocrisie, mère et aussi en même temps sa substance. L'hypocrisie prépare façonne à l'avance le mensonge, et puis le met en pratique. Ceux qui possèdent la crainte de Dieu sont les plus éloignés du risque de raconter des mensonges, car ils ont un juge honnête, à savoir leur conscience.
Saint Jean Climaque




Fire is produced from stone and steel; lying comes from loquacity and gossip. And the lie destroys love. No one who has any sense would say that telling lies is not an important sin. The Holy Spirit has severely condemned it. "You destroy those that speak lies," says David to God. (Ps. 5, 7) The mother of lying is hypocrisy, mother and also, often, its substance as well. Hypocrisy in fact works out the lie beforehand and then puts it into practice. Those who possess the fear of God are the furthest from telling lies, because they have an honest judge, their own conscience.'
St. John Climacus

18 septembre 2013

Le véritable Chrétien (saint Théophane le Reclus)

Le vrai Chrétien s'examine tous les jours. L'examen quotidien, pour voir si nous sommes devenus meilleurs ou pire, est si essentiel pour nous que sans lui, nous ne pouvons être appelés Chrétiens. Constamment et avec persistance, nous devons nous reprendre en main. Faites ceci : dès le matin, ancrez vos pensées du Seigneur fermement dans votre esprit, et puis durant le jour tout entier, résistez à la moindre déviation de ces pensées.

Quoi que vous fassiez, avec qui que ce soit que vous parliez, que vous alliez quelque part ou restiez assis, que votre esprit soit avec le Seigneur. Vous vous oublierez, et vous éloignerez de ce chemin; alors à nouveau tournez-vous vers le Seigneur et affligez-vous de cet égarement. C'est la discipline de l'attention spirituelle.
Saint Théophane le Reclus




The true Christian tests himself every day. Daily testing to see whether we have become better or worse, is so essential for us that without it we cannot be called Christians. Constantly and persistently we must take ourselves in hand. Do this: from the morning establish thoughts about the Lord firmly in your mind and then during the whole day resist any deviation from these thoughts.

Whatever you are doing, with whomever you are speaking, whether you are going somewhere or sitting, let your mind be with the Lord. You will forget yourself, and stray from this path; but again turn to the Lord and rebuke yourself with sorrow. This is the discipline of spiritual attentiveness.

St. Theophanes the Recluse

17 septembre 2013

La vraie ascèse est de louer Dieu quand tout va mal (Ancien Ioannikios)


La prière "Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de moi (nous)" vaut cent drachmes, disait un Ancien, mais "Gloire à Dieu en toutes choses" en vaut mille.

Un Père disait autrefois que "les peines et souffrances purifiaient et polissaient l'âme humaine; il n'y a rien de plus grand que ça, pas même la Prière de Jésus."

L'Ancien Tikhon nous disait que la prière de Jésus valait cent drachmes, mais le "Gloire à Dieu" en valait mille.

Par là, il voulait dire que louer Dieu vaut plus que tout, car tant de fois les gens disent la Prière de Jésus lorsqu'ils ont besoin de quelque chose, mais lorsque quelqu'un a glorifié Dieu tout en étant ou ayant été en détresse, alors il est un grand ascète.

Archimandrite Ioannikios, Paterikon Athonite



The prayer “Lord Jesus Christ, have mercy on me (us) ” is worth a hundred drachmas, one Elder used to say but “Glory to God for everything” is worth a thousand.

One father once said that “sorrows and pains cleanse and polish a man’ soul; there is nothing greater than these, even the prayer of Jesus”.

Elder Tikhon used to tell us that the prayer “Lord Jesus Christ, have mercy on us” is worth a hundred drachmas, while “Glory to God” is worth a thousand (drachmas).

By this he meant that praising God is more valuable than anything, because many times people say the Jesus Prayer when they’re in need of something, but when someone (been) in distress glorifies God, he is a great ascetic.

Archimandrite Ioannikios, in the Athonite Paterikon

16 septembre 2013

Vaincre l'ennemi par la bonté (saint Isaac le Syrien)


Remportez sur les mauvais par votre douce gentillesse, et que ceux qui brûlent de zèle s'émerveillent de votre bonté. Par votre compassion, faites honte à celui qui est passionné de légalisme. Aimez toute l'humanité, mais tenez-vous en à l'écart.
Saint Isaac le Syrien

Ne conseillez que dans la mesure où vous vivez déjà de ce conseil (p. Dumitru Staniloae)

Vous ne sauriez offrir de bon conseil à autrui qu'après avoir vous-même grandit dans l'accomplissement dudit conseil, de sorte que l'étendue de votre perfection (dans laquelle vous aurez grandit en pratiquant ce qui vous a été commandé) puisse rayonner sur les autres.

Si vous instruisez trop tôt les autres sur ce qui vous a été enseigné, vous en diminuerez son importance, car cela ne pourrait pas être approprié vu leur niveau actuel, et alors vous risquez de ne pas être compris d'autrui.

Vous serez à même d'illuminer les autres de votre parole, lorsque vous aurez grandit en son accomplissement. Cela transcendera dans la mesure de votre perfection, après que vous aurez mis en pratique ce qui vous a été commandé. Mais cela n'aura d'effet que lorsqu'eux-mêmes auront grandit jusqu'au point de savoir accomplir cet enseignement.

C'est ainsi que le Christ prêchait de puissantes paroles, mais interdisait aux autres de les enseigner à leur tour avant de n'avoir vécu de ces paroles.

P. Dumitru Stăniloae, Commentaire sur les lettres spirituelles de saint Barsanuphe et saint Jean (Philocalie)



You could offer good counsel to others only after you grew in its fulfillment so the measure of your perfection (which you were raised to, by practicing what was commanded to you) may radiate forth to others.

If you instruct others on what you were thought too early, you’d lunge its importance, as it might not be proper for their current state, then you’ll risk not to be understood by others.

You’ll be able to enlighten others with your word, when you grew in its fulfillment; this will transcend from the measure of your perfection after you had been practicing what it was commanded to you. But only after they too were raised at the measure to accomplish that teaching.

Thus Christ could preach powerful words, but forbade others to further teach before they could live the word.

(Fr. Dumitru Stăniloae, Commentary at St. Varsanufius and St. John’ spiritual letters; Philocalia)

15 septembre 2013

Un miracle ne sert à rien si on n'est pas prêt à comprendre la leçon (p. Alexandre Men)

Mt 8,28-9,1 :
Quand Il fut arrivé sur l’autre rive, au pays des Géraséniens, 2 démoniaques, sortant des tombeaux, vinrent à sa rencontre, des êtres si sauvages que nul ne se sentait de force à passer par ce chemin. Les voilà qui se mirent à crier: "Que nous veux-Tu, Fils de Dieu? Es-Tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps?" Or il y avait, à une certaine distance, un gros troupeau de porcs en train de paître. Et les démons suppliaient Jésus: "Si Tu nous expulses, envoie-nous dans ce troupeau de porcs." - "Allez", leur dit-Il. Sortant alors, ils s’en allèrent dans les porcs, et voilà que tout le troupeau se précipita du haut de l’escarpement dans la mer et périt dans les eaux. Les gardiens prirent la fuite et s’en furent à la ville tout rapporter, avec l’affaire des démoniaques. Et voilà que toute la ville sortit au-devant de Jésus; et, dès qu’ils Le virent, ils Le prièrent de quitter leur territoire. S’étant embarqué, Il traversa et vint dans Sa ville.

Ils avaient peur et ne voulaient pas écouter Ses paroles. Ce miracle les choquait et les terrifiait. Il en est de même avec nous : pour les âmes qui n'ont pas la foi, un miracle ne renforce pas. Au contraire, il est effrayant et destructeur. On ne veut rien savoir, on se détourne "Va-t'en! Ne nous importune pas! T'occupe pas de nos âmes et nos rêves!" Les anciens païens Géraséniens n'étaient cependant pas les seuls à penser et à réagir de la sorte. Nombre d'entre nous font pareil, parce que nous ne voulons pas répondre lorsque le Seigneur frappe à la porte de nos coeurs. Nous Le balayons et L'évacuons à l'extérieur, pensant quelque chose qui veut aussi dire "laisse-nous tranquilles."
P. Alexander Men





Matthew 8:28-9:1

"They were frightened and did not want to listen to His words; this miracle shocked and terrified them. - So it is with us: for souls without faith, a miracle is not strengthening; on the contrary, it is frightening and destructive. One still does not want to know, one still turns away: “Get away from us! Don’t bother us! Don’t bother our souls and dreams!” The ancient pagan Gadarenes were not alone in thinking and feeling this way, however. Many of us do the same, because we do not want to respond when the Lord knocks at our hearts. We brush it aside, thinking something to the effect of “leave us alone.”
Fr. Alexander Men