"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 janvier 2014

Sainte Agnès de Rome, ou comment préférer la vie éternelle à la mort éternelle (p. John)

Gloire à Jésus-Christ!

Lectures du jour : Héb 12,25-26,13,22-25 & Mc 10,2-12

Aujourd'hui nous commémorons la sainte vierge-martyre Agnès de Rome. Née au milieu du 3ème siècle et élevée par de pieux parents Chrétiens, Agnès se consacra à Dieu et décida d'une vie de virginité. Cependant, à cause de son extrême beauté, elle reçut de nombreuses demandes de mariage. Lorsqu'elle repoussa la demande du fils d'un haut responsable romain, on révéla qu'Agnès était Chrétienne - et puisqu'elle refusait de renoncer au Christ, le gouverneur, pour la punir, décida de l'humilier publiquement en lui faisant arracher ses vêtements et l'envoyer dans une maison de prostitution. Cependant, à peine les vêtements d'Agnès avaient-ils été arrachés que sa chevelure grandit miraculeusement, recouvrant son corps, et protégeant sa pudeur. Les prêtres païens en devinrent si enragés qu'ils la firent aussitôt jeter pour brûler sur un bûcher. Comme le feu ne semblait pas l'atteindre, les païens en colère la tuèrent en lui brisant le cou. C'est ainsi qu'à l'âge tendre de 13 ans, Agnès échappa à la mort éternelle et hérita de la vie éternelle.
P. John


Glory to Jesus Christ!

Today's Scripture Readings:
Hebrews 12:25-26,13:22-25 & St. Mark 10:2-12

Today we commemorate the Holy Virgin-martyr Agnes of Rome. Born during the third century and raised by devout Christian parents, Agnes dedicated herself to God and was committed to a life of virginity. However, because of her extreme beauty, she received many offers of marriage. When she turned down a proposal from the son of a high Roman official, it was revealed that Agnes was a Christian - and because she refused to renounce Christ, the governor, as a means of punishment, decided to shame her by stripping off her clothing and sending her into a brothel. Yet, as Agnes was forcibly disrobed, the hair on her head miraculously grew to cover her body and protect her modesty. This enraged the pagan priests so much that they immediately burned her at the stake. However, when the fire did not seem to harm her, the seething pagans finally killed her by stabbing her in the neck. Thus, at the tender age of thirteen, Agnes escaped everlasting death and inherited eternal life.

Fr. John

Aucun commentaire: