"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 janvier 2014

Sainte Gudule, patronne de Bruxelles


Tropaire de sainte Gudule, ton 2
Par amour véritable pour le Christ, * tu en es devenue l'illustre fiancée; * demeurant vierge, tu as connu la vraie joie * d'être en esprit la mère des indigents; * au misérables tu as voué ta sainte vie * et dans les pauvres tu as vu l'image du Seigneur; * sans cesse prie donc le Maître pour nous * qui fêtons de tout coeur ta mémoire sacrée.

kondakion de sainte Gudule, ton 2
Dans le siècle, tu as vécu la même vie * que dans le cloître les moniales consacrées; * sans voeux, tu t'es acquittée de ton voeu : * celui d'irradier autour de toi l'amour du Christ; * et pour ce qu'à Ses moindres frères tu as fait, * dans la Lumière de Son Royaume Il t'a reçue; * bienheureuse Gudule, intercède pour tous ceux * qui vénèrent ta mémoire porteuse de Dieu.

Synaxaire
Le 8 janvier, mémoire de la juste et bienheureuse Gudule, béguine amie des pauvres et patronne de Bruxelles.
La cause de sa grande popularité * est manifestement sa grande charité.
C'est en janvier, le huit, qu'est honorée Gudule notre mère; * le peuple, à Saint-Michel, grandement la vénère.
Par ses saintes prières, ô Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.




Vita sanctae Gudilae

Aucun commentaire: