"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 janvier 2014

saintes Emilienne (Emilie) et Trasilla de Rome, tantes de saint Grégoire le Grand

Sainte Émilienna (Émilie), sainte Trasilla et Gordiana étaient les filles du sénateur Gordianus et de sainte Silvia de Rome. Tantes paternelles de saint Grégoire le Grand, appelé "Dialogos" chez les Russes et les Grecs, pape de Rome et Père de l'Église (+ 604). Nièces du pape de Rome saint Félix III. Emiliana et Trasila étaient de grandes priantes, elles ont fait voeux de virginité et vécu en ermitesses dans la maison paternelle jusqu'à la mort de Trasilla, qu'Émilianna suivit peu après, Gordiana préférant retourner à la vie du monde. Dans une homélie prononcée à la basilique Saint Clément, saint Grégoire le Grand les a citées en exemple de vie de repentance à suivre pour les Chrétiens. Les saintes reliques d'Émiliana sont conservées à l'oratoire du saint Apôtre André sur la colline Celian à rome.
Les 2 soeurs sont fêtées ensemble le 5 janvier, tropaire de plusieurs vierges.



basilique du Christ-Roi, Lovere, Italie

Aucun commentaire: