"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

27 février 2014

Les derniers mots du Christ sur la Croix (Lc 23,34 / P. John)

Lectures du jour : Jude 1,11-25 & Lc 23,2-34, 44-56

Bien que souffrant de la douleuret angoisse extrêmes, les évangiles nous rapportent que Jésus a parlé à 7 reprises du haut de la Croix, avant de mourir. Bien sûr, chacune de ses phrases est importante en elle-même. Mais aucune n'est peut-être plus à même d'illustrer la personnalité du Seigneur et Son amour pour nous, lorsqu'Il pria dans la peine "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font" (Lc 23,34)

P. John






Today's Scripture Readings:
Jude 1:11-25 & St. Luke 23:2-34, 44-56

Although suffering excruciating pain and anguish, the gospels record that Jesus spoke seven times from the Cross before His death. Each utterance, of course, is important in its own right, but none is perhaps more defining to our Lord's character and love for us than when He sorrowfully prayed, "Father, forgive them, for they know not what they do." (St. Luke 23:34)

Fr. John

Aucun commentaire: