"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 février 2014

Saint Odran, martyr, disciple de saint Patrick (vers 451)



Odran, le seul disciple de saint Patrick qui aie enduré le martyre, naquit vraisemblablement en Irlande, s'attacha au service de Patrick, fut le compagnon assidu de ses voyages. Il conduisait le char de l'apôtre missionnaire. Vers 451 (ou 456 selon d'autres) Patrick revenait du Munster et arrivait sur le territoire de Hy-Failge. Deux chefs gouvernaient en même temps ce territoire : l'un païen nourrissait une haine implacable contre Patrick, qui avait détruit l'une de ses idoles. L'autre avait au contraire pour le saint homme une respectueuse affection. La présence de Patrick fournit au premier l'occasion de mettre un terme aux progrès du Christianisme par la mort de l'apôtre. Odran, qui pressentait un danger pour son maître, proposa à Patrick d'occuper quelques instants le siège du conducteur, tandis que lui, Odran, prendrait place dans le char. Ils s'avançaient sur une ancienne route dans la direction de l'Est, quand le mauvais chef qui les guettait se jeta sur Odran et le transperça de sa lance. Patrick, rempli d'horreur, était sur le point de maudire l'assassin, quand Odran expirant le supplia de n'en rien faire. Le meurtrier fut frappé de mort peu de temps après. Patrick annonça que la postérité de ce malheureux perdrait le pouvoir.
Quant à Odran, il fut honoré comme martyr par les Irlandais. Colgan, qui marque sa fête au 19 février, ajoute que certaines églises lui furent dédiées dans la région où il fut mis à mort.




Tropaire de saint Odran ton 5
Aucune tâche n'était trop humble ou trop dangereuse pour toi, *
O martyr Odran, *
et dans ton rôle de serviteur *
tu rendis le service suprême *
donnant ta vie pour ton maître l'Illuminateur de l'Irlande. *
Prie pour nous que nous puissions avoir ce courage auquel rien ne résiste, *
pour qu'à la fin le Christ notre Dieu ne retienne pas Sa Miséricorde envers nous.


Kondakion de saint Odran ton 3
Nous te saluons, O martyr Odran, *
cherchant sans cesse à te suivre au service de la sainte Église du Christ *
et priant d'avoir la grâce de rejeter la façon imparfaite d'Ananias et Sophia, *
afin que nous puissions nous donner entièrement dans le dévouement altruiste *
a Celui Qui tient toute la Création entre Ses mains.

Aucun commentaire: