"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 février 2014

Un joueur de foot américain converti, ça bouscule! (Troy Polamalu)

L'Orthodoxie, c'est comme un abîme de beauté qui serait sans fin. J'avais lu la Bible bien des fois. Mais après avoir jeûné et été baptisé Orthodoxe, c'est comme lire une toute nouvelle Bible. Vous voyez la profondeur derrière les mots avec tellement plus de clarté.
Troy Polamalu des "Pittsburgh Steelers"

“Orthodoxy is like an abyss of beauty that’s just endless. I have read the Bible many times. But after fasting, and being baptized Orthodox, it’s like reading a whole new Bible. You see the depth behind the words so much more clearly.”
Troy Polamalu of the Pittsburgh Steelers

Avant de devenir Orthodoxes, nous étions capables de séparer nos vies spirituelles de nos vies quotidiennes. A présent que nous sommes Orthodoxes, vu la vie de prière requise, et le jeûne, cela consume notre vie. C'est la chose numéro un dans votre vie.
Trou

"Before we were Orthodox we were able to separate our spiritual lives and our daily lives. Now that we're Orthodox, because of the prayer life that is required ... and the fasting, it consumes your life. It's the number one thing in your life."
Troy
http://journeytoorthodoxy.com/2010/08/24/wild-interview-with-troy-polamalu/


Troy avec son fils, Paisius, appelé ainsi d'après l'Ancien Païssios l'Athonite

Aucun commentaire: