"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 mars 2014

Il faut lutter pour parvenir à quelque chose de valable (metr. Philip Saliba)

Lectures du jour : Gen 8,21-9,7 & Prov 11,19-12,6

Rien de valable ne peut être accompli en cette vie sans lutte, et la souffrance conduira toujours au Christ si elle est vue dans la lumière de la Croix. Telle était la convicton du p. Alexandre Schmemann. Le poète allemand Goëthe disait "Celui qui ne mange pas son pain dans les larmes, et celui qui ne passe pas les heures de la nuit à pleurer à attendre l'aube, ne peut pas vous connaire, vous les Puissances célestes."
Métropolite Philip, "A propos de la mort du p. Schmemann", 1983

P. John









Today's Scripture Readings:
Genesis 8:21-9:7 & Proverbs 11:19-12:6

"Nothing worthwhile in this life can be achieved without struggle, and suffering will always lead to Christ if it is understood in the light of the Cross. This was the conviction of Fr. Alexander Schmemann. The German poet Goethe once said, "He who does not eat his bread with tears, and he who does not spend the midnight hours weeping and waiting for the dawn, does not know you, ye heavenly powers." - Metropolitan Phillip, "on the death of Fr. Schmemann" 1983

Fr. John

Aucun commentaire: