"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 mars 2014

la déification comme véritable but de l'existence humaine (arch. Georges de Grigoriou)

Selon les enseignements de la sainte Bible et des Pères de l'Église, l'homme est à même de parvenir à la déification parce qu'au sein de l'Église Orthodoxe du Christ, la Grâce de Dieu incréée est là. Dieu n'est pas seulement essence, comme les Occidentaux le pensent. Il est aussi énergie. Si Dieu n'était qu'essence, nous ne pourrions nous unir à Lui, nous ne pourrions communier à Lui, parce que l'essence de Dieu est effrayante et inapprochable pour l'homme, comme il est écrit "nul ne saurait voir Ma face et vivre" (Ex. 33,20). Prenons un exemple tiré de la vie quotidienne. Si nous prenons un cable électrique à nu en main, nous mourrons. Cependant, si nous branchons une lampe à ce même cable, nous sommes illuminés. Vous voyez, vous bénéficiez de et êtes aidé par l'énergie du courant électrique, mais vous ne pouvez pas saisir son essence. Disons que quelque chose de similaire a lieu avec l'énergie incréée de Dieu.
Si nous étions à même de nous unir avec l'essence de Dieu, nous deviendrions des dieu par essence. Alors tout deviendrait un dieu, et il y aurait confusion totale, de sorte qu'essentiellement rien ne serait un dieu. En quelques mots, c'est ce que l'on croit dans les religions orientales telles l'hindouisme, où le dieu n'est pas une existence personnelle mais une puissance indistincte dispersée à travers le cosmos, dans les hommes, les animaux et les objets (panthéisme). Là encore, si Dieu n'avait que l'essence divine - à laquelle nous ne saurions participer - et n'avait pas Ses énergies, Il resterait un Dieu auto-suffisant, enfermé en Lui-même et incapable de communiquer avec Ses créatures.
Archimandrite Georges, higoumène du monastère Grigoriou, Mont Athos, à propos de la déification comme véritable but de l'existence humaine




prier-enflamme.jpg


“According to the teachings of the Holy Bible and the Fathers of the Church, man is able to achieve Theosis because within the Orthodox Church of Christ the Grace of God is uncreated. God is not only essence, as the West thinks; He is also energy. If God was only essence, we could not unite with Him, could not commune with Him, because the essence of God is awesome and unapproachable for man, as was written: “Never will man see My face and live” (Exodus 33:20). Let us give a relevant example from things human. If we grasp a bare electric wire, we will die. However, if we connect a lamp to the same wire, we are illuminated. We see, enjoy, and are assisted by, the energy of electric current, but we are not able to grasp its essence. Let us say that something similar happens with the uncreated energy of God.
If we were able to unite with the essence of God, we would become gods in essence. Then everything would become a god, and there would be confusion so that, essentially, nothing would be a god. In a few words, this is what they believe in the Oriental religions, e.g. in Hinduism, where the god is not a personal existence but an indistinct power dispersed through all the world, in men, in animals, and in objects (Pantheism). Again, if God had only the divine essence -of which we cannot partake- and did not have His energies, He would remain a self-sufficient god, closed within himself and unable to communicate with his creatures.”

By Archimandrite George...Abbot of the Holy Monastery of St. Gregorios on Mount Athos...On Theosis...The true purpose of human life

Aucun commentaire: