"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 mars 2014

La miséricorde envers les pauvres est plus importante que le jeûne (saint Jean Chrysostome)

La miséricorde envers les souffrants est plus grande que le jeûne. L'Église lit les paroles du Christ sur le Jugement Dernier la veille du Grand Carême, de sorte que les fidèles soient conscients que la lutte principale du Carême est de faire miséricorde envers les malheureux. "Car," dit le Seigneur, "c’est l’amour qui Me plaît et non les sacrifices" (Osée 6,6).
Saint Jean Chrysostome

photo: Grand Duchesse Alexandra Romanov, Anastasia dans le monachisme, fondatrice du monastère de la Sainte Protection à Kiev, s'occupant de malade



Mercy to the suffering is greater than fasting. The Church reads Christ's words on the Dread Judgment on the Eve of Great Lent, so that the faithful will know that the main Lenten struggle is to have mercy on the unfortunate. For I will have mercy rather than sacrifice (Hosea 6:7)."
St. John Chrysostom

On the photo: Grand Duchess Alexandra Romanov, the founder of the Holy Protection monastery in Kiev (in monasticism Anastasia), tending the sick.

Aucun commentaire: