"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 mars 2014

L'Annonciation, début de la Rédemption



Car un Enfant nous est né, un Fils nous a été donné,
        Il a reçu le pouvoir sur Ses épaules et on Lui a donné
            ce nom:
    Conseiller-merveilleux, Dieu-fort,
    Père-éternel, Prince-de-paix,
 pour que s'étende le pouvoir dans une paix sans fin
         sur le trône de David et sur son royaume,
         pour l'établir et pour l'affermir
         dans le droit et la justice.
     Dès maintenant et à jamais.

Isaïe 9,5-6

Aucun commentaire: