"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 mars 2014

Le chemin vers le Royaume est le chemin de l'intériorité (metr. Philip Saliba, RIP 19.3.14)

L'introspection est quelque chose de difficile, assurément. Plus que ça, c'est terrible. "C'est chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant" (Héb 10,31).

Et pourtant nous devons le faire! Saint Jean Chrysostome l'exprimait en disant "Trouvez la porte de la chambre intérieure de votre âme, et vous découvrirez la porte vers le Royaume des Cieux." Et aussi, saint Ephrem le Syrien savait que Dieu avait placé dans l'Homme à la Création "tout le Royaume" pour lequel il doit creuser profondément. De tels hommes connaissent cette vérité toute simple : le chemin "vers le haut" est le chemin "vers l'intérieur."

Nous explorons alors la partie que nous pouvons jouer en découvrant ce qui s'écoule depuis ces profondeurs, nous révélant la présence de Dieu à l'image de Qui nous avons été formés. Après tout, c'est depuis ce plus profond de nous-mêmes que nous pouvons aussi nous exclamer : "Des profondeurs je T'appelle..."

Métropolite Philip (Saliba, RIP 19.3.2014)





[Looking into oneself] is difficult, to be sure. More than that, it is fearful; 'It is a fearful thing to fall into the hands of the living God.' (Heb. 10:31)

And yet we must! Saint John Chrysostom meant this when he said, 'Find the door to the inner chamber of your soul, and you will discover the door to the Kingdom of Heaven.' And again, Saint Ephraim the Syrian knew that God placed in man at creation “all the Kingdom” for which he must dig deeply. Such men know this simple truth: the way 'upward' is the way 'inward.'

We explore, then, the part that we can play in discovering just what it is that flows from these depths, revealing to us God’s presence in whose image we are formed. It is, after all, from this deepest level of our self, that we can also exclaim, 'Out of the depths have I cried.'"

-- The newly reposed +Metropolitan PHILIP

Aucun commentaire: