"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 avril 2014

Saint Étienne parle à saint Lazare (C. S. Lewis)

Clive S. Lewis a composé un poème incitant à la réflexion, qui imagine saint Étienne le Premier Martyr s'adressant à Lazare "moi je n'avais qu'à mourir, toi tu avais à revenir, alors que tu reposais déjà dans la mort"

Étienne à Lazare
Par C. S. Lewis

Mais j'étais le premier martyr qui
N'avait rien de moins qu'à renoncer à la vie, alors que toi,
Déjà libéré dans la mort,
Tes hardes enlevées, tes chaînes tombées,
Tu avais rendu ce que tous les autres hommes
Gardent irrévocablement. Et lorsque
Ton navire malmené se trouve à l'ancre
Apparemment à l'abri dans la sombre baie
Aucune lame de fond, docilement
Ne le rejete une seconde fois à la mer,
Est-ce parce qu'elle sait que ta mort (car en vain
tu étais mort une fois déjà) devra se répéter?

Aucun commentaire: