"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 mai 2014

L'amour inconditionnel est irrationnel, mais est le seul vrai amour (P. John)

Lectures du jour : Actes 10,34-43 & Jn 8,12-20

Quelques réflexions.. Parfois lorsque je relis la parabole du Fils Prodigue, je suis un peu perplexe et triste pour le frère aîné de ce récit. Ce pauvre gars qui avait été de longues années fidèlement au service de son père... alors que son jeune frère lui, il prend sa part d'héritage, quitte la ville, claque toute sa fortune dans une vie dissolue, et puis revient à la maison paternelle et est reçu par une fête somptueuse. Ca semble outrageusement injuste.

Cependant, cela n'est vrai que si on regarde quantitativement, si on regarde la vie à travers le prisme de la "feuille de calcul." Il y a une vraie beauté - même une majesté - à pardonner, en particulier lorsque le pardon va au delà de toute rationalité (un concept souligné par la sagesse de Dieu comme étant l'antithèse complète de la logique humaine). L'amour inconditionnel est en effet une lotion illogique, mais aussi quelque chose de si grand et si puissant.

XB!
P. John







Today's Scripture Readings:
Acts 10:34-43 & St. John 8:12-20

Rambling thoughts....Sometimes when I read the parable of the Prodigal Son, I'm a bit perplexed and feel sad for the older brother in that story. This poor guy put in years of faithful service to his father, while his younger brother takes his inheritance, skips town, squanders his fortune on loose living, and then returns to his father's home and gets a huge feast. It seems so outrageously unfair.

However, this is only true if one thinks quantitatively; if you're looking at life through the lens of a "balance sheet." There is real beauty - and even majesty - to forgiveness, especially forgiveness which goes beyond all rationality (a concept underscored by the wisdom of God being the complete antithesis of man's logic). Unconditional love is indeed an illogical notion, but such a great and powerful one, as well.

XB!
Fr. John

Aucun commentaire: