"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 juin 2014

Le Carême des saints Apôtres, chemin de conversion (P. Seraphim Rose)

Extrait de Hiéromoine Damascène, "Father Seraphim Rose : his life and works" :

"J'ai commencé à m'intéresser à l'Orthodoxie en étudiant ses enseignements les plus exaltés. Les premiers livres orthodxoes que j'ai lus étaient "La Théologie Mystique" de saint Denys l'Aéropagyte, et la "Théologie Mystique de l'Église d'Orient" de Vladimir Lossky. J'étais attiré par les concepts ineffables tels que la "Divine Ténèbre" de la théologie apophatique.

Cependant, p. Seraphim me ramenait toujours les pieds sur terre. Lorsque je suis devenu catéchumène au monastère, j'attendais d'en apprendre beaucoup à propos de la Foi en vue de mon baptême. Je pensais déjà en connaître beaucoup, étant particulièrement versé dans les complexes métaphysiques. Mais lorsque je vins à la cellule du p. Seraphim pour parler avec lui, une des premières questions qu'il me posat ce fut "Est-ce que tu connais les carêmes de l'Église?"

"Je crois," répondis-je, "Il y a le Grand Carême, et un autre avant Noël.."

"Oui," dit-ili, "Et est-ce que tu connais le Carême des Apôtres Pierre et Paul?"

Je fus assez honteux de devoir dire que je ne me souvenais pas qu'une telle chose existait.

"C'est un Carême très important de l'Église," dit-il, et il continua en décrivant ce qu'il était et pourquoi il était accompli. "Quelqu'un a calculé qu'en fait, il y a bien plus de jours de jeûne dans le calendrier ecclésial qu'il n'y a de jours non-carémiques."

Cela m'a plutôt surpris. Je crois que p. Seraphim essayait de me faire comprendre qu'être baptisé ne signifiait pas se sentir important avec de la théologie et de la philosophie de haut niveau, mais d'entamer une vie de lutte, de labeur et de sacrifice pour Jésus-Christ. De sa propre manière douce, il me guidait vers la "Divine Ténèbre" et au pied de la Croix, le véhicule de notre Salut."


Règles russes du jeûne du Carême des saints Apôtres
http://www.pravoslavie.ru/english/62493.htm
Il n'est pas aussi strict que les Carêmes de Pâques et de la Nativité du Christ. Au contraire, il est plus assoupli dans sa durée et dans ses règles. Les principes habituels du jeûne au cours du Carême des Apôtres, ont d'abord été établis pour les moines du monastère des grottes de Kiev par le métropolite George de Kiev (1069-1072). Ces règles ne permettaient ni viande ni laitages. Les mercredi et vendredi, elles prescrivaient une alimentation végétarienne. Elles permettaient les lundi, mardi, jeudi, samedi et dimanche du poisson, du vin et de l'huile. Ces règles sont encore pratiquées de nos jours parmi nombre de chrétiens orthodoxes avec des variantes mineures, en fonction des juridictions.

Calendrier des Carêmes 2014-2016
http://icalendrier.fr/religion/fetes-orthodoxes/jeunes

Aucun commentaire: