"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 juin 2014

Saint Jérôme, le lion rugissant des saints Pères

Saint Jérôme était un érudit du 5ème siècle, qui, après avoir passé des années dans une vie dissolue, fut baptisé et bien vite tira un trait sur la vie mondaine. Il passa le plus clair de son temps à traduire et écrire à propos des saintes Écritures. Parfois il vivait en ermite, s'efforçant de se tenir à l'écart des tentations de ce monde, et d'autres fois il travaillait en étroite collaboration avec les autorités ecclésiales pour construire des monastères, traduire les Écritures, et lutter contre les hérésies. On le dépeint ici ôtant une épine de la patte d'un lion, bien que certains suggèrent que cette tradition aurait été transférée de saint Gérasime à saint Jérôme.

"Même si nous possédons une splendide doctrine, celui qui se sent condamné par sa propre conscience reste disgracié."
Saint Jérôme



Source texte & icône
http://holy-icons.com/2008/06/15/st-jerome/

St. Jerome was a 5th century scholar who, after years spent in reckless living, was baptized and soon left behind worldly pursuits. He spent much of his time in translating and elaborating upon the Holy Scriptures. He was at times a hermit, endeavoring to remove himself from the temptations of this world, and at other times worked closely with church officials to build monasteries, to translate the Scriptures, and to fight against heresies. He is depicted here, removing a thorn from the paw of a lion, although it has been suggested that this tradition was transferred to St. Jerome from St. Gerasimus.


"Even if we possess a splendid doctrine, the person who feels condemned by his own conscience remains disgraced."
St. Jerome

Aucun commentaire: