"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 juillet 2014

L'Arc de Galère et la Rotonde Saint Georges à Thessalonique

L'arc de Galère ou Kamara et la Rotonde sont des monuments du début du 4ème siècle dans la ville de Thessalonique. La Rotonde est aussi appelée l'église de Saint Georges (Agios Giorgios) ou Rotonde de saint Georges. L'arc de Galère a été construit pour célébrer la victoire de Galère sur les Perses Sassanides. A l'origine, c'était une construction à huit pylônes formant un triple arc, mais de nos jours, il ne subsiste que les symboles de l'arc en maçonnerie et 3 des 8 piliers. La Rotonde est un des plus importants monuments romains à Thessalonique. Elle se trouve juste à côté de l'Arc de Galère au centre de la ville. Sa structure cylindrique a été construite en 306 par le tétrarque romain Galère, qui escomptait en faire son tombeau. Au début, elle servit comme temple, mais on ne sait pas à quelle divinité ce temple était dédié. C'est une des plus anciennes églises Orthodoxes, et elle a été reprise sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En fait, tous les monuments paléochrétiens et "byzantins" de Thessaloniki ont été repris sur cette liste en 1988.
src

Aucun commentaire: