"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 juillet 2014

saint Nicolas II, ou préférer le Royaume des Cieux au royaume terrestre (s. Nicolas Velimirovic)

A notre propre époque, les Russes ont rejoué la Bataille du Kosovo. Si le tsar Nicolas II avait tenu à un royaume terrestre, un royaume aux motivations égocentriques et aux calculs mesquins, selon toute probabilité, il serait encore aujourd'hui sur son trône à Saint Petersbourg. Mais il tenait au Royaume des Cieux, au Royaume du céleste sacrifice et de la moralité de l'Évangile, et suite à cela, lui-même avec ses enfants et des millions de ses frères furent privés de la vie.
Saint Nicolas Velimirovic, évêque de Zica, 1932.




"In our own times the Russians have repeated the Battle of Kosovo. If Tsar Nicholas had held onto an earthly kingdom, a kingdom of selfish motives and petty calculations, in all probability he would today be sitting on his throne in Petersburg. But he held onto the Kingdom of Heaven, to the Kingdom of heavenly sacrifice and Gospel morality, and as a result was himself with his children and millions of his brethren deprived of life." 

Saint Nicholas of Zhicha, 1932.

Aucun commentaire: