"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 août 2014

Facile: Lecture de l'Ancien Testament "pour son bénéfice propre" (p. Seraphim Holland)

L'Ancien Testament n'est pas si difficile à lire! Voici comment faire, avec des exemples du Deutéronome, lectures pour la fête des Pères du Premier Concile Oecuménique.

Nombre de gens trouvent que l'Ancien Testament est presque incompréhensible et le lisent rarement. Pourtant, ce n'est vraiment pas compliqué. Voici quelque petits principes qui vous aideront à commencer avec l'A.T.

Tout d'abord, vous devez lire l'A.T. tout comme les Évangiles et le restant de l'Écriture sainte, dans l'attente et avec attention, pour y trouver quelque chose d'utile pour votre âme. Recherchez des leçons morales, des bons et des mauvais exemples de vie pour vous, et *EN PARTICULIER* des choses qui résonnent bien dans votre âme. Vous n'avez pas besoin d'apprendre à connaître tous les détails compliqués de l'histoire et de la culture, de la Loi Juive, etc, pour tirer du bénéfice, et si un passage semble vraiment difficile à comprendre, ne vous y égarez pas. Soyez un "glaneur". Toute l'Écriture sainte peut vous enseigner quelque chose que vous avez besoin de connaître, ou vous renforcer d'une manière ou d'une autre.

De plus, vous devriez vous concentrer sur les textes qui sont lus en église, parce que le contexte dans lequel ils sont lus vous apporte d'intéressantes pistes à propos de leur signification. L'A.T. est lu aux Vêpres pour toutes les principales fêtes et pour la commémoration de bien des saints. Si vous êtes attentifs à l'hymnologie (en particulier des grandes fêtes, comme la Nativité, Théophanie, etc), les lectures y sont expliquées.

Appliquons particulièrement le premier principe en mettant en exergue ces extraits des 2 lectures du Deutéronome qui sont lues aux Vêpres commémorant les Pères du Premier Concile Oecuménique, le dimanche entre Ascension et Pentecôte. Nous nous penchons sur les leçons morale et pratique, qui résonnent dans l'âme humaine. Ce n'est pas si difficile, et vous n'avez pas besoin d'être un érudit biblique! Lisez comme si vous étiez aux pieds de Jésus, écoutant comme le faisait Marie, la soeur de Lazarre.
"Vous ne ferez pas acception de personne en jugeant, mais vous écouterez le petit comme le grand. Vous ne craindrez pas l’homme, car la sentence est à Dieu" (Deut. 1,17).
"Aimez l’étranger car au pays d’Égypte vous fûtes des étrangers" (Deut. 10,19)
Prêtre Seraphim Holland, EORHF






The Old Testament is not so hard! How to read it, with examples from Deuteronomy, read for the Fathers of the first Ecumenical Council. (mp3 format)

Many people find the Old Testament to be almost incomprehensible and rarely read it. It is not that hard! There are a few principles that will help you to understand the OT.

First, you must read the OT just as the Gospels and the rest of Scripture, with anticipation and attention. and to gain something useful for your soul. Look for moral lessons, good and bad examples of how to live, and *ESPECIALLY* things that resonate in your soul. You do not need to learn all the intricate details of history and culture, and the Jewish law, etc to benefit, and if a passage seems very hard to understand, do not dwell on it. Be a "gleaner" All of the Scripture can teach you something you need to know, or strengthen you in some way.

Also, you should concentrate on the scriptures that are read in church, because the context in which they are read gives you significant clues as to their meaning. The OT is read at Vespers for all the major feasts, and for the celebrations of some of the saints. If you pay attention to the hymnology (especially for the great feasts, such as Nativity, Theophany, etc) , the reading will be explained.

We apply especially the first principle to two readings from Deuteronomy, which are read at the vespers commemorating the Fathers of the First Ecumenical council, on the Sunday in between Ascension and Pentecost. We hone in on the moral and practical lessons, which resonate in the Christian soul. It is not that hard, and you do not need to be a scriptural scholar! Just read, as if at the feet of Jesus, listening as did Mary, the sister of Lazarus. " There shall be no difference of persons, you shall hear the little as well as the great: neither shall you respect any man's person, because it is the judgment of God" Duet 1:17 " And do you therefore love strangers, because you also were strangers in the land of Egypt." Deut 10:19 2014-03-31

Priest Seraphim Holland, Rocor

Aucun commentaire: