"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 août 2014

Hymne pour le martyre de saint Jean le Baptiste et Précurseur (saint Bède le Vénérable)


Précurseur dans la mort comme dans la vie

Illustre précurseur de la grâce et messager de la Vérité,
Jean le Baptiste, flambeau du Christ,
devient l'évangéliste de la Lumière éternelle.
Le témoignage prophétique qu'il n'avait cessé de rendre,
dans son message, toute sa vie et son activité,
aujourd'hui il le signe de son sang et de son martyre.
Il avait toujours précédé son Maître :
En naissant, il avait annoncé Sa venue au monde.
En baptisant les pénitents du Jourdain,
il avait préfiguré Celui qui venait instituer Son baptême.
Et la mort du Christ Rédempteur, son Sauveur, qui a rendu la vie au monde,
Jean le Baptiste l'a vécue aussi par avance,
en versant son sang pour Lui par amour.

Un tyran cruel a beau le cacher en prison et dans les fers,
en Christ, les chaînes ne peuvent pas lier
celui qu'un cœur libre ouvre au Royaume.
Comment l'obscurité et les tortures d'un sombre cachot
pourraient-elles avoir raison de celui qui voit la gloire du Christ,
et qui reçoit de Lui les dons de l'Esprit ?
C'est volontiers qu'il offre sa tête au glaive du bourreau ;
comment pourrait-il perdre sa tête,
celui qui a pour Chef le Christ ?

Il est heureux d'achever son rôle de Précurseur aujourd'hui
par son départ de ce monde.
Ce dont il avait été le témoin de son vivant,
Christ qui vient et qui est là,
sa mort le proclame aujourd'hui.
Le séjour des morts pourrait-il retenir ce messager qui lui échappe ?
Les justes, les prophètes et les martyrs sont dans la joie,
allant avec lui à la rencontre du Sauveur.
Tous entourent Jean de leur louange et leur amour.
Avec lui, ils supplient désormais le Christ de venir enfin vers les Siens.

Grand Précurseur du Rédempteur, il ne va plus tarder,
Celui qui te libère à jamais de la mort.
Sous la conduite de ton Seigneur,
entre dans la gloire avec les saints!


Hymne pour le Martyre de Jean le Baptiste, PL 94, 630
Saint Bède le Vénérable (v. 673-735), moine et Père de l'Église





Forerunner in death as in life

The great forerunner of grace and messenger of truth,
John the Baptist, Christ’s shining torch,
Now becomes the preacher of eternal Light.
The prophetic witness that he never ceased to show
In his message, life, and all his mighty works,
Is signed today by the blood of his martyrdom.

He always went before his Lord:
In birth he declared his coming to the world;
By his baptism of sinners in the Jordan
He foretold the one by whom baptism would be instituted;
And by shedding his blood for him with love,
John the Baptist also experienced beforehand
The death of Christ our Savior, who gave life to the world.

A cruel tyrant may well conceal him in a prison, bound with irons,
Yet in Christ such chains could never bind a man
Whose heart in freedom opens to the Kingdom.
How could the darkness and torments of a dungeon dim
Gain mastery over one who sees Christ’s glory
And receives from him the Holy Spirit’s gifts?
Willingly he gives his head to the executioner’s sword;
How could he lose his head
Whose Head is Christ?

Happy is he who wins today his forerunner’s title
By his departure from this world of ours.
Today his death proclaims what he testified while living:
Christ who comes and now is here.
Could hell hold fast the messenger who escapes it?
The just, the prophets and the martyrs are full of joy
As they go with him to meet the Savior.
All surround John with their praises and their love
And, with him, beg Christ to come at last to those who are his own

O great forerunner of the Redeemer, he delays no longer
Who sets you free from death for evermore.
Led by your Lord,
Enter into glory with the saints!



Hymn for the Martyrdom of John the Baptist, PL 94, 630
Saint Bede the Venerable (c.673-735), monk & Church Father

Aucun commentaire: