"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 août 2014

L'âme requiert un âpre combat spirituel, pas la paresse mondaine (st Joseph l'Hésychaste)

L'état de la plupart des gens aujourd'hui est limité à ce qui tout ce qui est "apparence." Au delà de ça, il n'y a ni préoccupation ni soin pour l'être intérieur, cette âme qui est vraiment le tout. C'est là que le matériel s'unit à l'Immatériel; l'homme avec Dieu, dans la mesure où notre nature terrestre peut le supporter. Cette union est la plus belle des choses et très bonne. Mais tous, nous l'évitons. Nous nous en détournons, parce qu'elle nécessite une lutte. L'esprit humain recule prestement rien qu'à entendre parler de la lutte que cela requiert.
Ancien Joseph l'Hésychaste, "Sagesse monastique"






The condition of most people today is limited to an external formality. Beyond this, there is no concern or care for the inner soul, which is really everything. This is where the material unites with the Immaterial; man with God, as much as our earthly nature can hold. This union is the most beautiful thing and very good. But we all avoid it; we all turn our backs, because it takes a struggle. The human mind greatly shudders even to hear about the struggle needed.
Elder Joseph the Hesychast, Monastic Wisdom

Aucun commentaire: