"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 août 2014

Suivre le Christ ou consommer avec le monde? (Saint Nectaire / P. Michael)

Άγιος Νεκτάριος Αιγίνης

"Combien se trompent les hommes lorsqu'ils font fi de leur propre personne pour aller prendre ailleurs du bonheur : en se rendant dans des terres lointaines, en parcourant le monde par de nombreux voyages, en rêvant de richesse et de gloire, en courant après la fortune et les vains plaisirs ou encore en voulant s'approprier les choses de ce monde, qui ne procurent que des lendemains amers !
L'édification de la tour du vrai bonheur en dehors de son propre cœur équivaut à vouloir construire un édifice qui reposerait sur des fondations instables et secouées par des tremblements fréquents.
Rien n'est plus grand qu'un cœur pur, parce qu'un tel cœur devient le trône de Dieu. Et qu'y a-t-il de plus glorieux que le trône de Dieu ? Bien entendu, rien du tout ! Dieu dit à propos de ceux qui possèdent un cœur pur : J'habiterai et je circulerai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple (2 Co 6,16). Qui oserait encore affirmer être plus heureux que ces gens-là ? Car de quels biens prétendraient-ils être privés ? Ne trouve-t-on pas tous les dons et tous les bienfaits de l'Esprit Saint dans leurs âmes bienheureuses ? Que leur manque-t-il par conséquent ?"

Saint Nectaire d'Égine, "la voie du bonheur"
http://stmaterne.blogspot.com/2008/11/la-voie-du-bonheur-saint-nectaire-dgine.html

De nos jours et peut-être plus que jamais dans les temps passés, nous sommes entourés et oppressés par les possibilités de plaisirs divers, nous sommes écrasés partout par les publicités pour nous offrir télévision, vidéo, vacances, voiture, mets délicats, programmes de cuisine élaborée, bijoux, drogues, alcools fins. Tout est là pour nous, et notre société se jete dessus en effet, et massivement. Toute notre économie est basée sur la consommation de plaisir, de biens et de services qui sont bien au delà de nos besoins. Mais voilà, c'est ainsi. Nous n'avons pas de Dieu pour nous satisfaire, nous n'avons en nous aucune attente dans les promesses de Dieu, tout ce que nous avons c'est l'ici et maintenant, la satisfaction immédiate de nos désirs.
Cette satisfaction immédiate est devenue la plus importante chose dans la vie de notre société.
Si nous sommes des Chrétiens de l'authentique Église de Dieu, alors nous en venons à réaliser qu'en réalité nous n'avons pas besoin de tout ce "bazar" - et que nous pouvons en effet nous tenir en retrait de cette société que les humains ont construite, et suivre le Seigneur tout au long de notre vie.
Hiéromoine Michael, ROO, EORHF








Aucun commentaire: