"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 septembre 2014

Liés par la chair au péché, libérés par l'Incarnation (saint Irénée de Lyon)

Puisque nous sommes tous impliqués dans la première formation d'Adam, et que nous étions liés à mort par la désobéissance, il convenait que les liens de la mort soient tranchés par l'obéissance de Celui Qui fut fait humain pour nous. Parce que la mort régnait sur la chair, il était nécessaire qu'elle soit vaincue par la char, et ainsi forcée à libérer l'humanité de son oppression. C'est ainsi que "le Verbe S'est fait chair", afin que le péché puisse être détruit par le moyen de cette même chair à travers laquelle il maitrisait et maintenait et dominait l'humanité. C'est pour cela que notre Seigneur prit cette même première formation pour l'Incarnation, afin qu'Il puisse combattre au nom de Ses ancêtres selon la chair, et vaincre en Adam ce qui nous avait frappé en Adam.
Saint Irénée de Lyon






Since we were all implicated in the first formation of Adam, and we were bound to death through disobedience, it was fitting that the bounds of death were loosed by the obedience of Him who was made human for us. Because death ruled over the flesh, it was necessary that it should be vanquished by flesh, and so be forced to set humanity free from its oppression. So "the Word became flesh," in order that sin might be destroyed by means of that same flesh through which it had mastered and seized and dominated humanity. Therefore, our Lord took up the same first formation for an Incarnation, so that He might fight on behalf of His forefathers and vanquish in Adam what had struck us in Adam. [St. Irenaeus]

Aucun commentaire: