"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 octobre 2014

Fidélité au Christ ou à un homme qui prétend Le remplacer: saint Marc d'Ephèse contre pape Eugène de Rome

Saint Marc d'Ephèse au pape de Rome Eugène, lors de l'interrogation après le Concile de Florence :
"Les conciles ont condamné ceux qui n'obéissaient pas à l'Église et s'en tenaient à des opinions contraires à sa doctrine. Je n'ai pas exprimé mes propres opinions, je n'ai rien introduit de neuf dans l'Église, je n'ai pas non plus défendu la moindre erreur. Mais je reste fermement fidèle à la doctrine que l'Église, l'ayant reçu du Christ Sauveur, a toujours gardé et garde."

Le pape de Rome Eugène, à propos de saint Marc d'Ephèse, après Florence :
"ce maudit Ephésien, crachant sa pensée empoisonnée partout. Si seulement l'empereur avait consenti à ce qu'il soit châtié comme il le mérite, de la même manière que Constantin avait permis le châtiment d'Arius - ce poison de l'Église - on n'aurait pas à la fois gaspillé du temps et de l'argent."

Acte de repentance des évêques Grecs qui s'étaient soumis aux Catholiques-Romains et avaient souscrit au Concile de Florence :
"Nous avons trahi notre foi. Nous avons échangé la piété contre l'impiété. Nous avons renoncé au sacrifice pur et sommes devenus mangeurs d'azymes. Que nos mains soient tranchées, pour avoir signé si injuste décret. Que nos langues soient arrachées, pour avoir consenti à la croyance des Latins"

Citations:
https://academiccommons.columbia.edu







"The councils sentenced those who would not obey the Church and kept opinions contrary to her doctrine. I express not my own opinions, I introduce nothing new into the Church, neither do I defend any errors. But I steadfastly preserve the doctrine which the Church, having received from Christ the Savior, has ever kept and keeps."
St. Mark of Ephesus to Pope Eugene in an interview after the Council of Florence

Pope Eugene on St. Mark of Ephesus after Florence:
"that wretched Ephesian, spewing out his poisonous thought everywhere. If only the emperor had consented to his being punished as he deserved, in the same way that Constantine permitted the punishment of Arius-- that poison of the Church-- both time and money would not have been wasted.”

The repentance of the Greek Bishops who had submitted to the Latins and signed at Florence:
"We have betrayed our faith. We have exchanged piety for impiety. We have renounced the pure sacrifice and become azymites. Let our hands, which signed such an unjust decree, be cut off! Let our tongues, which consented to the Latin faith, be plucked out!"


SRC

Aucun commentaire: