"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 octobre 2014

Personne n'est parfait, alors supportez les autres! (Ancien Ephraïm de Philotheou)

Chacun doit suporter les faiblesses de son prochain. Qui est parfait? Qui qui peut se vanter d'avoir gardé son coeur loin de toute souillure? Dès lors, tous nous sommes malades, et quiconque condamne son frère ne s'aperçoit pas qu'il est lui-même malade, car la personne malade ne condamne pas une autre personne malade.

Aimez, endurez, fermez les yeux, ne vous mettez pas en colère, ne vous enflammez pas, pardonnez-vous les uns les autres, de sorte que vous ressembliez au Christ et soyez trouvés dignes d'être près de Lui dans Son Royaume. Mes enfants, évitez de condamner autrui - c'est un très grand péché. Dieu est très affligé lorsque nous condamnons et détestons notre prochain. Ne nous soucions que de nos propres fautes - car c'est pour celles-là que nous devrions être en peine. Accusons-nous nous-mêmes, et alors nous trouverons miséricorde et grâce auprès de Dieu.
Ancien Ephraïm de Philothéou




"Each person must bear the weaknesses of others. Who is perfect? Who can boast that he has kept his heart undefiled? Hence, we are all sick, and whoever condemns his brother does not perceive that he himself is sick, because a sick person does not condemn another sick person.

Love, endure, overlook, do not get angry, do not flare up, forgive one another, so that you resemble our Christ and are counted worthy to be near Him in His Kingdom. My children, avoid condemnation---it is a very great sin. God is greatly saddened when we condemn and loathe people. Let us concern ourselves only with our own faults---for these we should feel pain. Let us condemn ourselves and then we shall find mercy and grace from God."
Elder Ephraim of Philotheou

Aucun commentaire: