"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 décembre 2014

Le monde comme sacrement - servir à l'Autel de la Création (p. Tryphon, EORHF)



Les êtres humains sont comme des prêtres devant l'Autel de la Création

"Tout ce qui vit et respire est sacré et beau aux yeux de Dieu. Le monde entier est un sacrement. Le cosmos entier, le créé, est un buisson ardent brûlant des énergies incrées de Dieu. Et l'humanité se tient comme un prêtre devant l'Autel de la Création, comme microcosme et médiateur. Telle est la vraie nature des choses; ou comme le décrit une hymne orthodoxe, 'la vérité des choses,' si seulement nous avons les yeux de la foi pour le voir."

Ces paroles du patriarche Bartholomée de Constantinople (1) résonnent si authentiquement à mes oreilles, à la fois comme Chrétien Orthodoxe, et comme homme qui a toujours aimé la vie dans la nature. Un de mes plus anciens souvenirs, c'était les voyages en famille où nous allions camper sous tente près d'un lac idylique dans le nord de l'Idaho, cuisant sur feu de bois, pêchant des truites arc-en-ciel pour le petit déjeuner - rien de tel que de la truite grillée pour le petit déjeuner - et gravissant les chemins de montagne. Lorsque je suis arrivé aux études supérieures, je partais avec des amis pour des journées de randonnée dans les proches montagnes, ou partait nager dans des recoins du Lac Pend Oreille, le plus grand lac de l'Idaho.

Mesurant près de 30km de long, situé dans la partie nord de l'Etat, il est le 5ème lac le plus profond des USA, jusque 350m en certaines zones. Les 80km de bords sauvages permettaient aventure, et m'inspiraient un amour de la nature, et de la vie au grand air. Les eaux de ce lac sont si pures, nombre de gens ont construit leur maison sur une des nombreuses îles, pompant simplement l'eau du lac, sans besoin de la traiter.

Tous les étés, j'essaie de partir quelques jours à la pêche à la carpe avec mon frère, Dwayne, remontant en canoë Clark Fork River, un affluent de Lac Pend Oreille. Nous nous sentons comme nos ancêtres Vikings, au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans la nature sauvage, entrant sur les territoires éloignés des élans, cerfs, ours et aigles. Nous nous considérons comme des écologistes, et des serviteurs des ressources naturelles que Dieu nous a données.

Les Forêts d'Acajous (Redwoods) de la Californie du Nord sont un autre lieu spécial pour moi. Ces géants imposants m'ont attiré depuis que je suis entré pour la première fois dans cette forêt primale, vers la fin des années 1960. Un Acajou m'est particulièrement spécial, car c'était le premier arbre que j'aie jamais étreint (oui, je suis un écolo) et je me suis décidé à l'étreindre à chaque fois depuis mes 22 ans, et j'ai photographié nombre d'amis faisant pareil, y compris des prêtres souhaitant rester anonymes.

L'Orthodoxie n'a jamais considéré l'environnement, ni les ressources naturelles, comme pouvant être pillées. Historiquement, l'Orthodoxie a vu la terre comme un endroit dont il faut prendre grand soin, protéger et préserver pour les générations futures. Des zones forestières énormes de Russie qui ont été pillées et dévastées sous les impies Soviets. Les gigantesques forêts qui ont entouraient Athènes et Thessaloniki, plantées par les Grecs, qui utilisaient la pierre pour leurs constructions, ont été saccagées et coupées par les Turcs, qui ne construisaient qu'en bois.

Notre Église a des suppliques et litanies spéciales "pour des saisons favorables, pour l'abondance des fruits de la terre", ou pour la protection en cas de désastres naturels. Il y a même une prière spéciale dans les Offices que l'on dit lorsqu'il y a danger de tremblement de terre :

"La terre ne sait dire mot, et pourtant grogne et crie : 'pourquoi donc, vous les humains, me polluez ainsi de tant de mauvaises choses?" Le Maître vous épargne mais me châtie entièrement : comprenez, et plaisez à Dieu en vous repentant'."

L'Orthodoxie porte une profonde compréhension de la Création, et du rôle de l'Humanité comme prêtrise de la Création. En tant que créatures capables d'altérer et de remodeler le monde, nous sommes tenus par le Créateur à être de bons gestionnaires. Comme le cosmos entier a rendu gloire au Créateur, nous avons construit des églises qui représentent un microcosme de tout cet univers. La promesse de la Rédemption est pour toute la Création, et c'est le don du Salut accomplit par Jésus-Christ.

Dans l'amour du Christ,
Higoumène Tryphon





(1) ndt: j'ai corrigé le texte original car le titre que ledit patriarche s'attribue habituellement n'est pas reconnu par Concile Oecuménique. Il a même été fermement combattu par saint Grégoire le Grand, pape de Rome et "primus inter pares" (cfr lettres à Jean le Jeûneur). Je n'ai donc aucune raison de suivre une mode de titres vaniteux et pompeux, elle est sans fondement canonique.

Aucun commentaire: