"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 janvier 2015

Dimanche du respect & sainteté de la vie humaine 2015 (métropolite Tikhon, OCA)



Dimanche du respect & sainteté de la vie humaine 2015 (métropolite Tikhon, OCA)

Dimanche de la Sainteté de la Vie 2015
Message archipastoral de sa béatitude le métropolite Tikhon

Aux vénérables hiérarques, révérend clergé, moines, et fidèles de l'Église Orthodoxe en Amérique :

Chers bien-aimés,

Ce jour a été désigné par l'Église Orthodoxe en Amérique comme "Dimanche de la sainteté de la vie", un jour où nous réaffirmons notre fidélité à la valeur éternelle de la vie humaine, et nous ré-engageons à la défense des vies de l'enfant à naître, de l'infirme, du malade en phase terminale, et du malade incurable.

Notre proclamation de la vie est lancée dans le contexte d'un monde qui est perturbé suite aux récentes attaques terroristes à Paris, les dernières d'une série de tragédies apparemment sans fin, revendiquant inutilement dans le monde entier quantité d'innocentes vies. Suite à cette dernière tragédie, des Chrétiens, musulmans, Juifs et non-croyants se sont engagés dans une discussion et débatent à propos d'un panel de problèmes, de la dignité humaine aux responsabilités des caricaturistes politiques, de la liberté d'expression à la capacité humaine pour la tolérance. Hélas, la majeure partie de ce débat se déroule dans un contexte d'une atmosphère de violence idéologique, que ce soit une "guerre contre les infidèles" ou une "guerre contre le terrorisme." Dans de tels engagements diviseurs, il y a rarement le moindre vainqueur, mais toujours plus de victimes.

Comme Chrétiens Orthodoxes, tenant infiniment à la vérité révélée que la vie de "toute l'humanité" est sacrée, nous pourrions réfléchir avec saint Nicolas Velimirovic sur la victoire Pascale du Christ sur la mort et la corruption:

"La victoire du Christ est la seule victoire en laquelle toute l'humanité peut se réjouir, du premier au dernier être créé. Toute autre victoire sur terre a divisé, et divise encore les hommes entre eux. Lorsqu'un roi terrestre remporte la victoire sur un autre roi terrestre, l'un se réjouit et l'autre se lamente. Lorsqu'un homme est victorieux de son prochain, il y a du chant sous un toit, et des larmes sous l'autre. Il n'y a pas de joyeuse victoire sur terre qui ne soit viciée par le mal : le vainqueur ordinaire, terrestre, se réjouit à la fois dans son rire et dans les larmes de son ennemi vaincu. Il ne remarque même pas comment le mal perce à travers la joie."

Notre monde est tellement rempli de ces victoires sombres et sans joie que nous pourrions désespérer d'être capables d'exposer l'espérance et la lumière du message de l'Évangile. Nous ferions bien de prendre en considération les paroles de saint Nicolas, et garder nos coeurs et nos esprits centrés sur notre Seigneur, Dieu et Sauver Jésus-Christ, le seul en Qui l'ont puisse trouver la consolation, l'espérance et la joie d'une façon significative et durable.

En effet, le Christ n'a pas dit "Je vous propose une parmi les nombreuses voies complémentaires;" Il a dit : "Je suis le Chemin." Le Christ n'a pas dit "Je viens pour corriger les principes philosophiques;" Il a dit : "Je suis la Vérité." Le Christ n'a pas dit "Je ne souscris qu'à un agenda politique viable;" Il a dit : "Je suis la Vie."

Il n'est possible de parvenir à ce Chemin, cette Vérité et cette Vie que par le Christ, et par la lumière qu'Il répand sur ceux qui s'efforcent de laisser ne fut-ce qu'un tout petit rayon de cette Lumière entrer dans leurs coeurs et illuminer leur chemin. Comme l'écrit saint Nicolas : "La victoire du Christ seul est comme un soleil qui répand des rayons éblouissants sur tout ce qui se trouve en dessous. La victoire du Christ seule remplit toutes les âmes des hommes d'une indicible joie. Elle est la seule à être sans artifice ou mal."

Dès lors, faisons tout effort possible afin d'offrir cette "victoire de la lumière et de la vie" à ceux qui sont entourés des ténèbres et de la mort. Soyons courageux en joignant nos voix Orthodoxes au soutien à la valeur de toute personne humaine, née ou encore à naître. Apportons la consolation aux mères qui ont subit un avortement, et offrons-leur nos prières, et à tous ceux qui ont été affectés par cette tragédie. Affirmons notre compréhension Orthodoxe de la personne humaine comme étant créée à l'image et à la ressemblance de Dieu, et cependant en grand besoin de guérison en Christ.

Avec saint Nicolas, proclamons la grande victoire du Christ:

"Une victoire mystérieuse, dites-vous? C'est le cas. Mais en même temps, elle est révélée à toute l'humanité, aux vivants comme aux défunts.

Une victoire généreuse, dites-vous? C'est le cas, et bien plus que généreuse. Est-ce qu'une mère n'est pas plus que généreuse lorsqu'elle sauve ses enfants des serpents, mais afin de les sauver tous et pour toujours , et non pas une ou deux fois, elle descend courageusement dans le nid même des serpents et les brûle?

Une victoire qui guérit, dites-vous? C'est le cas, guérissante et salvatrice pour l'éternité. Cette douce victoire sauve les hommes de tout mal et les rend sans péché et immortels. L'immortalité sans l'absence de péché ne signifierait que l'extension du règne du mal, de la méchanceté et de la malignité; mais l'immortalité sans le péché, donne naissance à la joie sans fin, et fait des hommes les frères des anges resplendissants de Dieu.
"

Dans l'amour du Seigneur,

+TIKHON
Archevêque de Washington
Métropolite de toute l'Amérique et du Canada







Sanctity of Life Sunday 2015
Archpastoral Message of His Beatitude, Metropolitan Tikhon
Sanctity of Life

To the Venerable Hierarchs, Reverend Clergy, Monastics, and Faithful of the Orthodox Church in America:

Dearly beloved,

Today has been designated by the Orthodox Church in America as “Sanctity of Life Sunday,” a day on which we re-affirm our faithfulness to the eternal value of human life and re-commit ourselves to the defense of the lives of the unborn, the infirm, the terminally ill and the condemned.

Our proclamation of life is offered in the context of a world in dismay at the terrorist attacks that recently shook Paris, the latest in a series of seemingly endless tragedies throughout the world that unnecessarily claim many innocent lives. Following this latest tragedy, Christians, Muslims, Jews and non-believers have engaged in discussion and debate about a range of issues, from human dignity to the responsibilities of political cartoonists, from freedom of expression to humanity’s capacity for tolerance. Unfortunately, much of this debate is framed in an atmosphere of ideological violence, whether this be a “war on infidels” or “war on terrorism.” In such divisive engagements, there are rarely any victors but only more victims.

As Orthodox Christians, who hold dear the revealed truth that the life of “all mankind” is sacred, we might reflect, along with St. Nikolai of Zhicha, on the paschal victory of Christ over death and corruption:

    “Christ’s victory is the only victory in which all humanity can rejoice, from the first-created to the last. Every other victory on earth has divided, and still divides, men from one another. When an earthly king gains the victory over an another earthly king, one of them rejoices and the other laments. When a man is victorious over his neighbor, there is singing under one roof and weeping under the other. There is no joyful victory on earth that is not poisoned by malice: the ordinary, earthly victor rejoices both in his laughter and in the tears of his conquered enemy. He does not even notice how evil cuts through joy.”

Our world is so full of these joyless and dark victories that we might despair of being able to put forward the hope and light of the Gospel message. We would do well to heed the words of St. Nikolai and keep our hearts and minds focused on our Lord, God and Savior Jesus Christ, in Whom alone can solace, hope and joy be found in any meaningful and lasting way.

Indeed, Christ did not say: “I offer one of many complimentary paths”; He said: I am the Way. Christ did no say: “I hold to the correct philosophical principles;” He said: I am the Truth. Christ did not say: “I subscribe to the only viable political agenda;” He said: I am the Life.

It is only possible to attain to this Way, this Truth and this Life through Christ and through the light that He bestows to those who strive to allow even a small beam of that light to enter their hearts and illumine their path. As St. Nikolai writes: “Christ’s victory alone is like a sun that sheds bright rays on all that are beneath it. Christ’s victory alone fills all the souls of men with invincible joy. It alone is without malice or evil.”

Let us therefore make every effort to offer this “victory of light and life” to those who are surrounded by darkness and death. Let us be bold in our adding our Orthodox voices in support of the value of every human person, born or unborn; let us offer consolation to the mothers who have undergone abortions and offer our prayers to them and to all who have been affected by this tragedy; let us affirm our Orthodox understanding of the human person as created in the image and likeness of God and yet in need of healing in Christ.

Let us, together with St. Nikolai, proclaim the great victory of Christ:

    A mysterious victory, you will say? It is; but it is at the same time revealed to the whole human race, the living and the dead.

    A generous victory, you will say? It is, and more than generous. Is not a mother more than generous when she, not once or twice, saves her children from snakes but, in order to save them for all time, goes bravely into the snakes’ very nest and burns them out?

    A healing victory, you will say? It is, healing and saving for ever and ever. This gentle victory saves men from every evil and makes them sinless and immortal. Immortality without sinlessness would mean only the extending of evil’s reign, and of that of malice and wickedness, but immortality with sinlessness gives birth to unconfined joy, and makes men the brethren of God’s resplendent angels.”

With love in the Lord,

+TIKHON
Archbishop of Washington
Metropolitan of All America and Canada
http://oca.org/holy-synod/statements/sanctity-of-life-sunday-2015/sanctity-of-life-sunday-2015







Aucun commentaire: