"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 janvier 2015

Pour atteindre l'union à Dieu, l'homme doit être guéri, purifié (metr. Hierothos Vlachos)

Dès lors, l'homme doit être guéri, c'est-à-dire purifié, afin d'atteindre l'illumination du "noûs" (cîme de l'intellect spirituel) - l'état de l'Adam d'avant la Chute - et alors atteindre la déification (union avec Dieu). Cela s'accomplit précisémment par l'Incarnation du Christ et toute l'oeuvre de Divine Économie et celle de l'Église. C'est dans ce cadre de référence que nous devons lire les nombreux textes liturgiques où le Christ est présenté comme Médecin et guérisseur des âmes et des corps. De plus, dans ce même cadre, il faudrait étudier divers textes patristiques, d'où il ressort que l'oeuvre du Christ est avant tout une oeuvre thérapeutique.
Métropolite Hierotheos (Vlachos) de Nafpaktos, "Spiritualité Orthodoxe : une brève introduction"






Therefore man needs to be cured, that is to be purified, to reach the illumination of the nous (spiritual intellect) - Adam's state before the Fall - and then attain theosis (union with God). This is achieved precisely through Christ's incarnation and the entire work of Divine Economy and of the Church. It is within this frame of reference we must see many liturgical texts according to which Christ is characterized as physician and healer of souls and bodies. Moreover, in the same framework various patristic texts should be studied, where it is apparent that the work of Christ is first and foremost a therapeutic one.

Metropolitan Hierotheos of Nafpaktos, Orthodox Spirituality: A Brief Introduction

Aucun commentaire: