"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 février 2015

Comment devenir saint (humour de Carême)

Celui qui s'enivre, dort;
celui qui dort, ne pèche pas;
celui qui ne pèche pas, est saint;
donc : celui qui s'enivre est saint.


En remarquant que celui qui jeûne en mettant une garde autant à sa bouche, à son ventre, qu'à ses pensées, qui nourrit les pauvres du Christ, et prie tant qu'il peut, s'il boit de l'eau au lieu de s'enivrer, a plus de chances de parvenir au vrai repentir et à la couronne qui jamais ne flétrit, qu'en suivant le sophisme ci-dessus.. Quoique? :-)
Bon et saint Grand Carême à toutes et tous!

Aucun commentaire: