"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 février 2015

Vivre en vrais chrétiens : l'exemple des familles des 21 martyrs Coptes (p. Michael)

Tableau de Wael Mories Davanchy, jeune peintre décorateur copte cairote.
17 février 2015
 Sur la chaîne de télévision moyen-orientale chrétienne SAT-7, un homme identifié comme le frère des 2 Égyptiens décapités par l'EIIL / Daech, a livré un message incroyable pour les terroristes.

Parlant avec le journaliste Fayez Maher, l'homme a dit qu'il s'appelait Beshir Kamel, frère des victimes Coptes décapitées Bishoy, 25 et Samuel Kamel, 23. Une des premières choses qu'il a dites, c'est que "L'EIIL nous a aidé à renforcer notre Foi" en ne supprimant pas les proclamations pour Jésus Christ de la part des victimes dans la terrible vidéo.

A l'étonnement du journaliste, il continue en disant que son village natal de Al-Aor est "heureux" d'avoir "tant d'entre nous dans ce village à êtres morts en martyrs." Citant l'injonction de l'Évangile à "aimer nos ennemis et bénissons ceux qui nous maudissent," il dit que sa mère lui a dit qu'elle inviterait les soldats de l'EIIL à la maison et "demander à Dieu de leur ouvrir les yeux", si elle les croisait en rue.

Ceci est la réponse correcte des Chrétiens qui suivent effectivement les enseignements du Christ. Ceci est la réponse qui fait des ennemis des convertis, et qui aide à les sauver. J'espère que les membres de l'EIIL qui ont commis ce crime verront cela, prendront du recul, et penseront sérieusement à la Foi que Jésus a enseignée à Son peuple. Si nous pouvions vivre en suivant l'exemple de ces martyrs et de leurs survivants, alors nous pourrions commencer à nous appeler nous-mêmes Chrétiens.

Photo : le pape Tawdros II préside les prières pour les nouveaux martyrs, il y a 2 jours.
Hiéromoine Michael WOOD
EORHF Rite Occidental







Middle Eastern Christian television network SAT-7, a man identified as the brother of two Egyptians beheaded by ISIS has an astonishing message for the terrorists.

Speaking with TV host Fayez Maher, the man says his name is Beshir Kamel, brother to the Coptic beheading victims Bishoy, 25, and Samuel Kamel, 23. One of the first things he said was that “ISIS helped us strengthen our faith” by not editing the victims’ appeals to Jesus Christ out of the infamous video.

To the host’s amazement, he goes on to say that his home village of Al-Aor is “happy” to have “so many from our village die as martyrs.” Citing the Gospel’s injunction to “love our enemies and bless those who curse us,” he says his mother told him she would invite ISIS fighters into her home and “ask God to open their eyes” if she met them on the street.

This is the correct response of Christians who actually follow Christ's teachings. This is the response that makes converts of enemies and helps save them. I hope the ISIS people who committed this crime see this and quietly go off and think very seriously about the faith that Jesus actually taught His people. If we can live up to the example of these martyrs and their survivors, we might begin to call ourselves Christian.

The picture below is of Pope Tawdros II leading prayers for the new martyrs two days ago.
Hieromonk Michael WOOD
Rocor Western Rite





Aucun commentaire: