"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 mars 2015

La Foi, l'espérance et l'amour, et ce qu'ils expriment (saint Maxime le Confesseur)

La Foi est le fondement de tout ce qui la suit, je veux parler de l'espérance et de l'amour, et elle établit fermement ce qui est vrai. L'espérance est la force des extrêmes, je veux dire de la Foi et de l'amour, car elle apparaît comme fidèle en elle-même et aimée des deux, et enseigne par elle-même à aller jusqu'au bout du parcours. L'amour est l'accomplissement de ces deux, entièrement embrassé comme le désir final, et il apporte le repos pour leurs mouvements. Car l'amour apporte à la Foi la réalité de ce en quoi elle croyait, et à l'espérance la présence de ce en quoi elle espérait, et la jouissance de ce qui est présent. L'amour seul, à proprement parler, prouve que la personne humaine est à l'image du Créateur.
Saint Maxime le Confesseur, Lettres






For faith is the foundation of everything that comes after it, I mean hope and love, and firmly establishes what is true. Hope is the strength of the extremes, I mean faith and love, for it appears as faithful by itself and loved by both, and teaches through itself to make it to the end of the course. Love is the fulfillment of these, wholly embraced as the final last desire, and furnishes them rest from their movement. For love gives faith the reality of what it believes and hope the presence of what it hopes for, and the enjoyment of what is present. Love alone, properly speaking, proves that the human person is in the image of the Creator...
St Maximos the Confessor, Letters

Aucun commentaire: