"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 mars 2015

La souffrance et l'allégresse (staretz Seraphim de Bulgarie)

[..] Tout est inversé par la puissance du Dieu-homme. "Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu" (Rom 8,28). Car pour le croyant, la tristesse a perdu sa morsure vénéneuse. L'espoir paisible a remplacé l'amer désespoir de la souffrance, et la souffrance n'est plus insuportablement lourde, car elle donne naissance à de doux fruits. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, car les afflictions sont une fournaise par laquelle l'or est purifié. La souffrance est ce marteau dans la main du Sculpteur qui rend la statue encore plus belle. Les souffrances sont ces chemins pleins d'épines et effrayants qui mènent aux sommets ensoleillés et aux vues paradisiaques. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse! Jésus-Christ Lui-même a sanctifié le chemin de souffrance en y marchant!
"La signification de la souffrance", Archimandrite Seraphim Aleksiev de Bulgarie (1912-1993)
http://www.bulgarian-orthodox-church.org/ed/archimseraphimlife.htm


A lire aussi, sa réflexion à propos de la Confession :
http://orthodoxologie.blogspot.com/2008/10/confession-archimandrite-seraphim.html





..everything is reversed through the power of the God-man. 'All things work together for good to them that love God (Rom 8:28). For the believer, sorrow has lost its poisonous sting. Quiet hope has taken the place of the bitter despair of suffering, and suffering is not unbearably heavy any more, because it gives birth to sweet fruit. Rejoice and be glad, because sorrows are a fiery furnace in which gold is purified. Suffering is the hammer in the hand of the Sculptor which makes the statue even more beautiful. Sufferings are those thorny and frightening paths which lead to sunny peaks and paradisaical views. Rejoice and be glad! Jesus Christ Himself sanctified the road of suffering with His feet!
The Meaning of Suffering, Archimandrite Seraphim Aleksiev of Bulgaria (1912-1993)

Aucun commentaire: