"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 mars 2015

Ne pas désespérer face à nos faibles progrès (saint Païssios l'Athonite)

Nous ne devrions pas désespérer lorsque nous luttons, et que sans cesse, nous ne voyons rien d'autre qu'un petit progrès. La plupart d'entre nous ne font en réalité pas grand chose - certains un peu plus, d'autres un peu moins. Lorsque le Christ voit notre petit effort, Il nous donne une marque analogue; et alors notre "pas grand chose" prend de la valeur, et nous pouvons voir un petit progrès. C'est pour cela que nous ne devons pas désespérer, mais espérer en Dieu.
Saint Paisios, père spirituel au Mont Athos, 20ème siècle







“We must not despair when we struggle and continuously see nothing but the slightest progress. We all do nearly nothing — some a little more, some a little less. When Christ sees our little effort, He gives us an analogous token; and so our “nearly nothing” becomes valuable, and we can see a little progress. For this reason we must not despair, but hope in God"
Saint Paisios, 20th Century Staretz of Mt. Athos

Aucun commentaire: