"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 mars 2015

Qu'est-ce que l'antimension, sur l'Autel? (p. John)

Q: Qu'est-ce que l'Antimension?

R: L'Antimension, qui signifie "à la place d'une table" en grec, est un objet liturgique indispensable, requis pour la célébration de la Divine Liturgie. Typiquement, il s'agit d'un rectangle de tissus en satin doré, sur lequel est représenté l'Ensevelissement du Christ. Les 4 Évangélistes sont représentés dans les coins, et les saints Jean Chrysostome et Basile le Grand - auteurs des 2 Liturgies que nous célébrons - sont représentés de part et d'autre. Une relique de saint est cousue dans chaque Antimension, réminescence de la tradition de l'Église antique, lorsqu'on y célébrait la Liturgie à même la tombe des martyrs. Y est aussi mentionné le nom de l'église, son emplacement, la date où il fut remis, et la signature de l'évêque responsable, qui constitue sa permission pour que la communauté puisse exister en tant que paroisse, de même que son autorisation à y célébrer la Divine Liturgie. Lorsqu'il n'est pas en cours d'usage, l'Antimension reste sur l'Autel, plié au sein d'un second tissus, de couleur rouge, appelé l'Iliton, le tout reposant sous l'Évangéliaire. Durant la Liturgie, il est déployé et l'Eucharistie est célébrée dessus.
P. John

excellente radio orthodoxe via internet :
http://myocn.net/the-rudder/







Q: What is the Antimension?

A: The Antimension (or Antimens), meaning "in place of a table" in Greek, is an indispensable liturgical object required for the celebration of any Divine Liturgy. Typically it is a gold satin rectangular piece of cloth upon which an icon of the Burial of Christ is depicted. The four Evangelists are shown in the corners while Sts. John Chrysostom and Basil the Great – the writers of the two liturgies we perform – appear on either side. Sewn into each Antimens is the relic of a saint, reminiscent of the Early Church's tradition of celebrating the liturgy atop the graves of its martyrs. It also contains wording that details the name of the temple, its location, the date it was issued, and the ruling bishop's signature, which constitutes his permission for the community to exist as a parish, as well as its ability to celebrate the liturgy. When not in use, the Antimens remains upon the Altar table folded within a second wine-colored cloth known as an Iliton, resting underneath the Gospel Book. During the liturgy it is unfolded and the Eucharist is celebrated atop it.
Fr. John

Aucun commentaire: