"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 mars 2015

Se rappeler sans cesse les dons de Dieu (saint Marc l'Ascète)

Il faut, sans jamais les oublier, et t'en  souvenant toujours, te rappeler par une continuelle méditation les dons providentiels et les bienfaits que Dieu dans Son amour de l'homme t'a accordés, et t'accorde pour le Salut de ton âme. N'oublie pas, en te couvrant du voile de la malice, tant de si grands bienfaits, et n'en perds pas non plus le souvenir par négligence, car alors tu passerais le temps qui te reste à vivre privé de tout avantage et de toute reconnaissance.

De tels rappels incessants, piquant le coeur comme un aiguillon, le portent continuellement à la confession, à l'humilité, à  l'action de grâce d'une âme brisée, à toute bonne ferveur et à la réponse qu'il donne en retour au Seigneur par les comportements et les conduites, et par toute vertu digne de Dieu, sans jamais cesser de méditer en toute conscience la parole du prophète : "Que rendrai-je au Seigneur pour tout le bien qu'Il m'a fait?" (Ps 116,3)

Saint Marc l'Ascète (Marc le Moine), Lettre à Nicolas le Solitaire, Philocalie Vol. 1 (p. 178)






You should continually and unceasingly call to mind all the blessings which God in His love has bestowed on you in the past, and still bestows for the salvation of your soul. You must not let forgetfulness of evil or laziness make you grow unmindful of these many and great blessings, and so pass the rest of your life uselessly and ungratefully.

For this kind of continual recollection, pricking the heart like a spur, moves it constantly to confession and humility, to thanksgiving with a contrite soul, and to all forms of sincere effort, repaying God through its virtue and holiness. In this way the heart meditates constantly and conscientiously on the words from the Psalms: ‘What shall I give to the Lord in return for all His benefits towards me?’ (Psalm 116:12).”
St. Mark the Ascetic, Letter to Nicolas the Solitary, The Philokalia Vol. 1

Aucun commentaire: